Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Une vingtaine d'agent des impôts de l'Indre manifestent contre le plan de réorganisation de leurs services

-
Par , France Bleu Berry

L'intersyndicale de la direction des finances publiques de l'Indre conteste toujours le plan national de Géograpie revisitée des services des impôts. Une manifestation de protestation a eu lieu devant la préfecture de l'Indre où la direction présentait le projet aux élus.

L'intersyndicale des agents des impôts dénonce un plan de suppression des services publics et du personnel
L'intersyndicale des agents des impôts dénonce un plan de suppression des services publics et du personnel © Radio France - Carl Dechâtre

Châteauroux, Indre, Centre-Val de Loire, France

A Châteauroux, 25 personnes ont répondu à l'intersyndicale des personnels de la direction des finances publiques de l'Indre et sont venus manifester hier (lundi 24/06) soir devant la préfecture. Un rassemblement organisé  à l'occasion d'une grande réunion prévue par la direction  pour présenter le - contesté - projet de "Géographie revisitée" des services des impôts aux élus du département : députés, sénateurs, présidents de communautés de communes, maires des villes concernés, et président du conseil départemental.

Pour les syndicats, unanimes, ce plan qui promet d'apporter une plus grande proximité du service public avec les populations cache en réalité un démantèlement sans précédent du service public et d'importantes suppressions de postes, ce que conteste la direction qui parle au contraire d'une multiplication des "points de contact" auprès des usagers.