Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : La ruralité : un enjeu électoral 2017

Union sacrée dans le Cher contre La Poste !

mardi 7 mars 2017 à 17:01 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Dans le Cher, la présence postale, en nette diminution, accentue la désertification rurale, notamment dans le sud du département. Les élus, de gauche comme de droite, joue la carte de vigilance, voire, de la fermeté et rappellent à la poste sa mission de service public.

La fermeture ou la réduction des horaires des bureaux de poste passe mal dans le Cher.
La fermeture ou la réduction des horaires des bureaux de poste passe mal dans le Cher. © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Le député socialiste Yann Galut et le président Les Républicains du conseil départemental, Michel Autissier étaient à l'initiative d'une réunion mardi avec la Poste pour évoquer les menaces qui pèsent sur certains bureaux, mais aussi la détérioration du service rendu par la Poste en milieu rural. Les maires et conseillers départementaux du sud du département étaient également conviés. Leur message a été clair : les élus resteront vigilants et ne céderont pas sur tout !

De gauche à droite : Louis Cosyns, Yann Galut, Michel Autissier, à la tribune avec trois responsables de la Poste en Berry. - Radio France
De gauche à droite : Louis Cosyns, Yann Galut, Michel Autissier, à la tribune avec trois responsables de la Poste en Berry. © Radio France - Michel Benoit

La Poste a prévu de réduire les heures d'ouverture des bureaux du Chatelet et d'Orval. Pour Yann Galut, député de la 3eme circonscription, ce que prévoit la Poste est inacceptable. Au Chatelet, c'est un facteur guichetier qui serait affecté à l'automne. Le bureau ne serait plus ouvert que 14 heures par semaine, contre 25 aujourd'hui. Pour Mireille Brunet, maire du Chatelet, la Poste n'hésite pas à présenter de manière déformée la réalité économique de la ville, afin de mieux faire passer la pilule. Ainsi, la présence d'un médecin et du collège n'apparaissent même pas dans le diagnostic partagé, servant de base à la décision finale ! Les élus locaux et les comité de défense ont également fait remonter des dysfonctionnement ou pire, une organisation inadaptée : par exemple, la levée du courrier dès 15 heures, ce qui pénalise fortement les entreprises installées dans ce secteur rural.

Les élus locaux du sud du Cher ont fait remonter dysfonctionnements ou organisation inadaptée - Radio France
Les élus locaux du sud du Cher ont fait remonter dysfonctionnements ou organisation inadaptée © Radio France - Michel Benoit

Les élus ont prié la Poste de revoir sa copie. "Nous ne lâcherons pas sur Le Chatelet ni sur Orval", a insisté le député Yann Galut. Même tonalité du côté du président du conseil départemental, Michel Autissier qui plaide pour que la ruralité ne soit pas abandonnée. La Poste invoque une baisse de 25 % de la fréquentation des bureaux de poste dans le Cher. Elle doit s'adapter, explique sa directrice. Véronique Stangalini met en avant, les nouveaux services à distance notamment sur internet qui permettent aux habitants de ne plus se déplacer. En Berry, la Poste a prévu de fermer pas moins de 12 bureaux ruraux sur deux ans, d'autres sont également menacés en ville, même sur Bourges.

  - Aucun(e)

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.