Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'Université de Franche-Comté collecte des denrées pour les étudiants précaires

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Sur les campus de Belfort et Montbéliard, la solidarité avec les étudiants s'organise. L'Université de Franche-Comté collecte des dons toute la semaine pour venir en aide aux étudiants touchés par une précarité grandissante.

Dans le local de la MéMO, les étudiants rangent les dons reçus avant la première distribution vendredi 5 février
Dans le local de la MéMO, les étudiants rangent les dons reçus avant la première distribution vendredi 5 février © Radio France - Mado Oblin

Depuis lundi 1er février, à Belfort et à Montbéliard, vous pouvez donner des denrées alimentaires non périssables, des fruits et des légumes, des vêtements ou même des produits d'hygiène pour les étudiants précaires. Avec la crise sanitaire, nombre d'entre eux peinent à boucler les fins de mois. 

À Montbéliard, dans le local de la Maison des étudiants, la MéMO, Thomas Foubert, le président de l'association range les dons reçus. Quand il a entendu parler de cette collecte, il a tout de suite proposé l'aide des étudiants. "Ça me fait de la peine de voir mes camarades dans une telle détresse, il y a des situations très graves", soupire l'étudiant en deuxième année de formation à l'IUT. Certains ne peuvent même plus venir sur le Campus, car ils n'ont plus assez d'argent pour payer le bus !"

La distribution sera organisée dans le local de la MéMO. "On a sauté sur cette occasion pour retrouver du contact humain, explique Thomas Foubert. On aura vraiment un rôle d'accueil auprès des étudiants, si ils veulent et s’ils peuvent on discutera avec eux, parce qu'au-delà de la précarité financière, il y a aussi la détresse psychologique."

800 kilos de denrées collectées en une matinée

À l'origine de cette collecte, il y a Muriel Ruffier, professeure à l'Université et chargée de la précarité étudiante. Un poste créé le 1er janvier 2021 pour accompagner les étudiants pendant la crise sanitaire. Elle est agréablement surprise par l'engouement que suscite cette collecte : "On a des supermarchés qui ont accepté qu'on fasse des collectes, on a des enseignes de destockage, des associations qui sont venus spontanément nous apporter des dons", détaille l'enseignante. 

Cette idée de collecte, elle l'a eu en parlant avec ses étudiants. Muriel Ruffier enseigne l'anglais en LEA dans l'UFR STGI : "Je leur ai demandé, s’ils connaissaient des jeunes en difficultés, la réponse a été unanime : oui, les étudiants ont besoin d'aide", affirme-t-elle. D'après la professeure, ceux qui vivaient grâce à un petit job, ont perdu leur emploi et ne peuvent plus s'en sortir. 

On veut vraiment que l'inquiétude par rapport à la nourriture sorte de la tête de nos étudiants" - Muriel Ruffer, à l'origine de la collecte

La première distribution est prévue ce vendredi 5 février de 13h à 17h, à la MéMO à Montbéliard. À Belfort, le rendez-vous est donné à la Cafet' et au département Sciences et Énergie.

Pour déposer des dons, les points de collectes se situent dans les locaux de l'UFR STGI : rue Chantereine à Belfort, et dans le bâtiment A, sur le campus de Montbéliard. Cela peut aussi se faire à l'accueil des IUT. 

"Ma Solution"

Avez-vous des idées dans ce domaine de la solidarité ? Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Avec “Ma Solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess