Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Usine Bosch de Rodez : l’étude sur la vignette Crit’air enfin lancée

-
Par , France Bleu Occitanie

Les syndicats de la Bosch en Aveyron respirent un peu. La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie Agnès Pannier-Runacher a enfin annoncé une étude pour étendre la vignette Crit’Air 1 aux véhicules diesel nouvelle génération.

L'usine Bosch de Rodez emploie 1.500 personnes qui fabriquent des injecteurs diesel.
L'usine Bosch de Rodez emploie 1.500 personnes qui fabriquent des injecteurs diesel. © Radio France - SaMo

Les syndicats de Rodez Bosch ne sont pas allés pour rien ce mardi à Paris. Ils ont décroché l’étude qu’ils réclamaient à corps et cris depuis des mois. La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie Agnès Pannier-Runacher, qui était venue a Rodez au début de l’année leur à confirmer que François de Rugy ( ministre de l'écologie) et Bruno le Maire (ministre de l’économie ) étaient  d’accord pour lancer une étude de mesures précises dans des conditions réelles des nouvelles motorisations diesel

Etude lancée en juillet 

Actuellement, les voitures roulant au gazole ont accès à la vignette Crit’Air 2. Seules les voitures à essence récentes et les hybrides peuvent prétendre à la vignette Crit’Air 1. Pour les syndicats, la survie de la filière diesel ( qui emploie 38.000 personnes) dépendaient de l’obtention possible de la vignette.  "Ce ne sera pas automatique car je pense que les Français ont besoin de transparence sur ce sujet" a précisé la secrétaire d’Etat. L’étude doit être lancée en juillet et aboutir à la fin de l’année. Les syndicats ont demandé que les choses aillent plus vite vu l’urgence de la situation pour l’usine Bosch de Rodez. 

Les syndicats qui sont reçus ce mercredi au siège du groupe Bosch en Allemagne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess