Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Usine Vallourec : un repreneur s'engage à Tarbes, les emplois sont préservés

mardi 15 mai 2018 à 15:11 Par Mathias Kern, France Bleu Béarn

Les salariés de l'usine Vallourec à Tarbes connaissent le nom de leur repreneur : il s'agit du groupe français Altifort, qui s'engage à conserver les 53 emplois sur le site en Bigorre. L'annonce a été faite aux représentants du personnel à Paris ce mardi matin lors d'un comité d'entreprise.

53 emplois étaient menacés sur le site de Vallourec à Tarbes.
53 emplois étaient menacés sur le site de Vallourec à Tarbes. © Radio France - MK

Tarbes, France

Les 53 salariés de Vallourec à Tarbes ont de quoi être soulagés. Comme ceux du site de Cosne-sur-Loire (Nièvre), ils vont désormais travailler pour Altifort. Le groupe français, spécialisé dans la mécanique industrielle, s'engage à conserver l'ensemble du personnel et garantie l'emploi. Il n'y aura pas de plan social, au moins pour les deux prochaines années. 

Six mois de négociations dans la discrétion

Après six mois de négociations, les représentants du personnel ont eu la confirmation de cette reprise, ce mardi matin, à Paris, lors d'un comité d'entreprise, au siège de Vallourec. 

"On espérait un repreneur. Mais on craignait qu'il n'y ait pas la totalité des salariés."

Pour Cédric Dorondovas, le secrétaire du comité d'entreprise, "c'est une belle surprise", lui qui est "impatient de débuter la nouvelle aventure." Il attend désormais de rencontrer le futur repreneur, pour découvrir les projets envisagés à Tarbes. Le site travaille en particulier pour l'armement, on y fabrique des tubes sans soudure, destinés aussi aux marchés de l'énergie et de l'industrie.

Cédric Dorondovas - secrétaire du comité d'entreprise à Tarbes