Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

USO foot : le club engage une procédure de licenciement contre son secrétaire général

-
Par , France Bleu Orléans

Après les révélations de France Bleu Orléans sur les tractations autour d'une éventuelle augmentation de capital du club, l'USO foot engage une procédure de licenciement contre son secrétaire général Thomas Séréni pour "divulgation d'informations confidentielles". En guise de bouc-émissaire ?

La situation de l'USO est au beau fixe sur le terrain, mais ce n'est pas le cas en coulisses parmi les dirigeants.
La situation de l'USO est au beau fixe sur le terrain, mais ce n'est pas le cas en coulisses parmi les dirigeants. © Radio France - François Guéroult

Orléans, France

Thomas Séréni a été prévenu mardi et la lettre lui a été remise hier (mercredi 3 avril) : le secrétaire général de l'USO foot est convoqué à un entretien préalable au licenciement. L'entretien est prévu lundi 15 avril. Le motif : "divulgation d'informations confidentielles" - un motif qui juridiquement peut caractériser un licenciement pour faute grave. 

Procédure engagée 48h après nos révélations

Le principal intéressé, qui en attendant a été mis à pied, ne veut pas faire de commentaire, ni quiconque au sein du club, mais il est clair qu'on accuse Thomas Séréni d'être à l'origine des fuites qui ont permis à France Bleu Orléans de révéler qu'une proposition avait été faite d'augmenter le capital du club pour avoir davantage d'ambitions en Ligue 2 - la proposition a été rejetée par le conseil d'administration jeudi dernier, mais le fait d'en parler a visiblement provoqué la colère du président Philippe Boutron, et la coïncidence des dates n'a rien d'un hasard : la convocation a été signifiée 48 heures seulement après les révélations de France Bleu Orléans...

Un prétexte pour un conflit plus ancien ?

Alors Thomas Séréni est-il la taupe de l'USO ? Evidemment France Bleu Orléans ne répondra pas à cette question, au nom de la nécessaire protection des sources. Mais on peut de toute façon s'interroger : toute cette affaire n'est-elle qu'un prétexte pour cacher un conflit plus ancien ?  Autres questions : si la procédure va jusqu'au bout, le licenciement sera-t-il contesté en justice ? Et si oui, quelle sera l'appréciation du Conseil des Prud'hommes sur le motif évoqué ? On peut enfin se demander si cette décision ne provoquera pas une onde de chocs au sein du conseil d'administration du club : après tout, Thomas Séréni avait été recruté pour aider l'USO à franchir un cap, grâce à sa riche expérience dans le football professionnel (il avait travaillé auparavant pour le SC Bastia, l'AC Ajaccio, le FC Tours et l'Olympique lyonnais).

En août 2017, l'USO foot se réjouissait de l'arrivée de Thomas Séréni, ici aux côtés du président délégué Patrick Auger - Aucun(e)
En août 2017, l'USO foot se réjouissait de l'arrivée de Thomas Séréni, ici aux côtés du président délégué Patrick Auger - capture d'écran Facebook
Choix de la station

France Bleu