Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vacances : des chiffres de réservation plutôt bons pour cet été en montagne

-
Par , France Bleu Pays de Savoie
La Plagne-Tarentaise, France

Top départ des vacances scolaires ce soir avec cette question : les vacanciers seront-ils au rendez-vous dans les stations de montagne. Les premières tendances montrent que l'envie d'espace a joué après la crise du COVID-19, mais pas de véritable engouement.

Les réservations cet été en montagne s'annoncent équivalentes à celle de l'été 2019, avec un beau succès pour les gîtes.
Les réservations cet été en montagne s'annoncent équivalentes à celle de l'été 2019, avec un beau succès pour les gîtes. © Radio France - Bleuette Dupin

Depuis la fermeture anticipée des stations mi-mars, les professionnels s'interrogent : les vacanciers reviendront-ils? Début de réponse ce soir avec les arrivées des premiers vacanciers. Selon le baromètre Savoie Mont Blanc Tourisme, le taux d'occupation moyen des hébergements en montagne en juillet et août sera de 42%. 

Les étrangers, moins nombreux l'été que l'hiver, sont pour l’instant quasiment absents. Ce sont les Franciliens qui sont les plus nombreux à avoir réservé chez nous, devant les Rhônalpins puis les habitants des Hauts-de-France, selon Savoie Mont Blanc Tourisme.   

Baisse des réservation de meublés entre particuliers

La FNAIM Savoie Mont Blanc, qui représente les professionnels de l'immobilier, constate que les réservations de meublés via les agences immobilières sont stables par rapport à l'an passé. En revanche, les locations entre particuliers baissent de cinq points.  

Autre constat de la FNAIM Savoie Mont Blanc, de nombreux biens immobiliers ont été bloqués par les propriétaires de résidences secondaires qui veulent en profiter cet été, et en faire profiter leurs proches.     Les gîtes sont les grands gagnants avec un taux de remplissage prévisionnel de 79%. Les résidences de tourisme affichent un léger repli de deux points avec 48% de remplissage prévisionnel. Une tendance qui ne se confirme pas partout.

A La Plagne, préférence pour les résidences de tourisme et les villages-vacances

A La Plagne (55 000 lits touristiques) ce sont les résidences de tourisme et les villages-vacances qui ont le plus de succès pour l'heure. Une explication, pour le directeur de l'Office du tourisme Rémy Counil : " Les grands hébergeurs nationaux ont été les premiers durant le confinement à mettre en avant leur protocole sanitaire et à communiquer dessus ".    

Pourtant l'agence de voyage en ligne de la station de Tarentaise a eu très peu de question lors des réservations sur ces protocoles : " Les personnes sont plus inquiètes de savoir si elles pourront passer de bonnes vacances, si les activités seront ouvertes, si les restaurants vont être ouverts, que préoccupés par le nettoyage des appartements ou les mesures barrière au COVID-19 ", souligne le directeur de l'agence Moris Giroletti.  Même constat de la propriétaire du seul hôtel de la station qui sera ouvert cet été, le Cocoon, un quatre étoiles de sept chambres : " J'ai eu au contraire au téléphone quelqu’un qui était satisfait de savoir qu'il pourrait utiliser nos installations de jacuzzi, avec des créneaux privatifs. J'imagine que si les gens ne nous posent pas de question, c'est qu'il nous font confiance ", dit la propriétaire Corinne Michelas, rassurée par les réservations dans son établissement cet été.   

Des groupes réduits pour les activités outdoor 

Les organisateurs de sorties outdoor ont dû mettre en place un protocole imposé par la direction de Jeunesse et Sport qui exige des groupes encadrés moins importants. 

Le responsable à la Plagne de l'agence Evolution2 qui organise des sorties VTT va passer de sept à quatre personnes maximum par sortie.  Pour la location de matériel, il a racheté des gants, des casques, pour assurer le nettoyage et le séchage entre chaque location. " Même en augmentant mes tarifs d'environ 20% par rapport à l'été dernier pour les sorties encadrés, je ne suis pas certain d'être rentable", dit Bruno Chavard. Qui souligne qu'avec des groupes moins importants, les vacanciers devront anticiper leurs réservations d'activité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess