Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Sud-Gironde : Belin-Béliet espère accueillir un entrepôt logistique avec plus de 300 emplois à la clé

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

La communauté de communes du Val de l'Eyre a déposé début 2020 un permis de construire pour un entrepôt de 71.000 m² sur la ville de Belin-Béliet. Le projet doit encore obtenir l'aval de la DREAL. S'il aboutit, le géant du commerce en ligne Ali Baba pourrait y installer une plateforme logistique.

Image d'illustration d'un entrepôt logistique.
Image d'illustration d'un entrepôt logistique. © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Voilà plusieurs mois que la communauté de communes du Val de l'Eyre, en Sud-Gironde, porte ce projet. Un permis de construire a été déposé en début d'année 2020 pour installer un immense entrepôt sur la zone industrielle de Belin-Béliet. La construction serait réalisée par PRD, une entreprise européenne (dont le capital est en partie français) spécialisée dans la logistique. Elle prévoit de construire 71.000 m² de locaux composés de plusieurs cellules pouvant ensuite accueillir une ou plusieurs entreprises.

Le cahier des charge environnemental reste à valider

Aujourd'hui, la communauté de communes attend la validation du permis de construire. Un dernier point concernant les garanties environnementales reste en suspens. L’entrepôt doit être construit sur une zone déjà industrialisée mais classée zone humide et doit donc prévoir des mesures de compensation. Les porteurs du dossier ont proposé leurs garanties et espèrent recevoir une réponse d'ici mi-juin.

Un potentiel de plus de 300 emplois directs

Le projet pourrait engendrer plus de 300 emplois directs sans compter les emplois indirects (restauration, etc.). Ce qui représente un énorme potentiel pour le Val de l'Eyre qui compte aujourd'hui un modeste bassin économique de 2.000 emplois alors que 20.000 personnes vivent sur ces cinq communes. 

À la communauté de communes, on indique que le type d'emplois générés par une plateforme logistique correspond "parfaitement aux demandes locales et à la population présente." Marie-Christine Lemonnier, maire de Belin-Béliet où le projet doit prendre vie précise : "Nous avons une typologie particulière avec beaucoup de couples qui s'installent chez nous pour être à l'aise, avoir de plus grands terrains et très souvent, la femme se voit contrainte de quitter son travail pour suivre son conjoint. Nous avons donc un taux de chômage important chez les femmes, mais aussi chez les jeunes qui rencontrent également une problématique de formation."

Le nom d'Ali Baba murmuré

Le permis de construire n'est pas encore accordé mais le nom d'Ali Baba - principal concurrent d'Amazon sur le commerce en ligne - est avancé pour occuper les lieux. "Nous avons le choix aujourd'hui", avance-t-on du côté de la mairie qui ne souhaite pas en dire plus. "Des noms d'entreprises sont avancés mais cela reste des rumeurs, PRD ne nous a pas encore avisé du choix de l'entreprise car ce n'est pas encore le moment", précise de son côté la personne en charge du dossier à la Comcom du Val de l'Eyre où l'on souhaite avant tout rester prudent pour espérer voir ce dossier aboutir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu