Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Val-de-Reuil : salariés et élus rassemblés devant l'usine Janssen Cilag contre le plan social

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Une centaine de personnes s'est rassemblée ce mercredi midi devant le site du groupe Johnson & Johnson à Val-de-Reuil pour dénoncer le projet d'arrêt d'activité de recherche pharmaceutique. 42 emplois vont être supprimés en juin prochain.

Les chercheurs ont accroché leur blouses blanches sur les grilles de l'usine en guise de contestation
Les chercheurs ont accroché leur blouses blanches sur les grilles de l'usine en guise de contestation © Radio France - Macipsa Aït

Un rassemblement, des blouses blanches et surtout de l'émotion. Les salariés de l'entreprise Janssen Cilag, filiale du groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson, se sont réunis ce mercredi 26 février entre midi et 14 heures devant les grilles de l'usine basée à Val-de-Reuil (Eure). Un sitting pour dénoncer le projet d'arrêt d'activité de recherche pharmaceutique prévue en juin.

La direction de Janssen Cilag va relocaliser ses activités à Beerse, son siège historique en Belgique, près d'Anvers en Région Flamande. 

Conséquences, 42 postes de chercheurs vont être supprimés en juin prochain sur le site normand. Les syndicats craignent "l'effet domino" avec un licenciement dans la partie production alors que le site compte actuellement près de 700 salariés.

Les employés de cette branche menacée restent toujours abasourdis, trois semaines après la décision prise lors d'un comité d'entreprise. Les élus, de leur côté, continuent de se mobiliser pour sauver ces emplois à Janssen Cilag qui est implanté depuis une trentaine d'années sur la commune euroise. Ils ont également participé à ce rassemblement pour soutenir ces salariés en détresse.

Les élus rolivalois devant l'entrée de l'usine Janssen Cilag - Radio France
Les élus rolivalois devant l'entrée de l'usine Janssen Cilag © Radio France - Macipsa Aït

La compagnie pharmaceutique belge compte créer 27 postes en terre flamande, réservés en priorité à ses chercheurs normands. S'ils n'acceptent d'aller travailler au siège historique, ils devront rendre leurs blouses blanches.

Les blouses blanches des chercheurs du laboratoire pharmaceutique de l'entreprise Janssen Cilag accrochées sur la grille de l'usine à Val-de-Reuil, symbole de la protestation contre les suppressions de poste  - Radio France
Les blouses blanches des chercheurs du laboratoire pharmaceutique de l'entreprise Janssen Cilag accrochées sur la grille de l'usine à Val-de-Reuil, symbole de la protestation contre les suppressions de poste © Radio France - Macipsa Aït
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu