Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vallourec : la direction précise son PSE 137 suppressions de postes dont 86 reclassements et mesures d'âge

-
Par , France Bleu Nord

Ce jeudi, le directeur Europe de Vallourec était à Aulnoye-Aymeries pour détailler le PSE dans le Nord, berceau historique du groupe de tubes en acier sans soudure. Un directeur qui malgré ce nouveau plan social se veut rassurant pour les 5 sites du groupe à Valenciennes, Saint-Saulve et Aulnoye.

Hubert Paris,  directeur Europe Vallourec Cédric Souillart  le directeur industriel France
Hubert Paris, directeur Europe Vallourec Cédric Souillart le directeur industriel France © Radio France - Rafaela Biry vicente France bleu nord

Hubert Paris, le directeur Europe justifie le PSE qui touche les unités du monde entier par une crise pétrolière, la 2° en 5 ans qui se traduit par une forte baisse de la demande, des prix cassés une concurrence acharnée sur le marché du pétrole/gaz qui représente 70% du chiffre d'affaire du groupe qui en plus enregistre une dette de 3.5 milliards d'euros.

Mais la reprise est quand même à l'ordre du jour selon lui, elle sera lente, d'ici 4-5 ans, et en attendant il faut donc se réorganiser selon lui pour être plus compétitifs. 

137 postes sont donc supprimés à Valenciennes (47), Saint-Saulve (22) et Aulnoye-Aymeries (68), 86 salariés pourraient être soit reclassés dans les sites nordistes du groupe soit bénéficier de mesures d'âge.

Par ailleurs, la direction de Saint-Saulve sera mutualisée avec celle d'Aulnoye Aymeries, mutualisation aussi de fonctions supports sur les sites aulnésiens. La forge passera de 2 à 1 équipe.

Rassurer les salariés sur l'avenir des sites nordistes

Mais Hubert Paris,  veut rassurer les 1200 salariés nordistes, sur leur avenir, en assurant de "l'enracinement dans le territoire" de Vallourec qui "ne renie pas son passé" avec  "des sites modernes" qui ont fait l'objet de lourds investissements depuis une dizaine d'années. 

Le directeur Europe qui rappelle que l'usine de filetage est le centre d'excellence mondial en la matière de Vallourec et que le centre de recherche et de développement est aussi à Aulnoye-Aymeries.

Quand à Saint-Saulve, dont les effectifs ont été presque divisés par 10 en 15 ans, l'intersyndicale craint une fermeture à court terme, ça ne sera pas le cas assure la direction qui a quand même évoqué l'hypothèse. La direction va mettre en place le dispositif d'activité partielle de longue durée pendant 2 ans pour passer la crise.

Pour sortir la tête de l'eau, Vallourec souhaite se recentrer sur ses produits premium, sur la recherche mais aussi sur l'innovation pour trouver de "nouvelles applications pour ses tubes pour arriver à compenser les baisses sur les marchés historiques".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess