Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Valrhona reconnu pour son action en matière de développement durable

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le chocolatier de Tain l'Hermitage vient d'obtenir la certification B Corporation, qui récompense les actions des entreprises pour "faire un monde meilleur".

La chocolaterie Valrhona reconnue pour son action en faveur du développement durable.
La chocolaterie Valrhona reconnue pour son action en faveur du développement durable. © Radio France - Franck Daumas

Le monde d'après, chez Valrhona, c'est maintenant !
Le chocolatier de Tain l'Hermitage vient d'être récompensé pour son engagement en faveur du développement durable. Après trois ans de processus, il a obtenu la certification B Corporation. Respect de l'environnement, soutien aux producteurs, qualité de vie au travail, parité... la démarche de l'entreprise est saluée.

En France, moins d'une dizaine d'entreprises de l'agro-alimentaire ont décroché ce "titre". L'entreprise a modifié ses statuts pour que toute décision soit prise en regardant les conséquences qu'elle aura sur l'environnement, sur la vie des producteurs de cacao, des fournisseurs et des salariés, tout en maintenant la performance de la société sur le plan économique. "On a envie d'avoir un impact positif sur le monde quand on fait du business chez Valrhona", résume Carole Seignovert, responsable RSE (Responsabilité sociétale des Entreprises) chez Valrhona.

Un soutien aux producteurs

Le chocolatier s'engage auprès des producteurs de cacao en leur offrant un revenu décent. "En Côte d'Ivoire par exemple, depuis trois ans, ils touchent 47% de plus que les producteurs qui ne travaillent pas avec Valrhona", assure Carole Seignovert. "On les aide aussi en matière d'agroforesterie, pour qu'ils plantent d'autres variétés d'arbres, que ça enrichisse les sols, et qu'ils puissent avoir d'autres revenus. On fait attention à l'impact environnemental de la culture du cacao".

Mais il n'y a pas que ce qui se passe à l'autre bout du monde : le chocolatier fait aussi des efforts pour réduire son emprunte environnementale à Tain l'Hermitage. Un point important, pour la responsable RSE. "Depuis 2013, on a réduit notre emprunte carbone de 57%, et on souhaite être neutre en carbone fin 2020 sur la chocolaterie". 

Une entreprise où il fait bon travailler

L'engagement auprès des collaborateurs est aussi essentiel pour obtenir la certification B Corporation. En matière de parité, d'abord. Chez Valrhona, 55% des employés sont des femmes. C'est une directrice générale qui dirige l'entreprise. Une société labellisée "Great place to work" (entreprise où il fait bon travailler) depuis 2012.

C'est cette période post-confinement qu'a choisi Valrhona pour communiquer sur cette certification, car ça correspond parfaitement aux désirs nés au plus fort de la crise sanitaire, d'"un monde d'après", précise Carole Seignovert.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess