Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Tours : face au manque récurrent de personnel, 60 salariés de l'Ehpad du CCAS se sont mis en grève

Par

60 des 200 salariés de l'Ehpad du CCAS de Tours se sont mis en grève ce lundi à l'appel du syndicat CFDT. Ils demandent plus de personnel qualifié sur les quatre sites que compte l'établissement de santé médicalisé de la ville. Un échange a pu s'engager avec la mairie et Catherine Münsch-Masset.

Les grévistes échangent avec Catherine Münsch-Masset 1ère adjointe de la ville Les grévistes échangent avec Catherine Münsch-Masset 1ère adjointe de la ville
Les grévistes échangent avec Catherine Münsch-Masset 1ère adjointe de la ville © Radio France - Jean Lebret

60 des 200 salariés de l'Ehpad du CCAS de Tours (principalement des aides-soignantes) se sont mis en grève ce lundi 27 septembre à l'appel du syndicat CFDT. Les grévistes se sont rassemblés dans la cour de l'hôtel de ville. Ils demandent des moyens supplémentaires en personnel qualifié dans cette maison de retraite médicalisée qui est répartie sur quatre sites de la ville (deux à Tours Nord, un à la vallée du Cher et un près de Bretonneau).

Publicité
Logo France Bleu

Les salariés dénoncent notamment un sous effectif récurrent notamment lors des vacances des agents et des arrêts maladie. Laurence Brochu-Berthomé est aide-soignante. Elle évoque les conditions de travail qui deviennent insupportables : "Les gens s'épuisent, quittent le métier parce ce qu'il n'est pas reconnu et trop difficile, c'est le constat que nous faisons aujourd'hui et nous sommes en colère. Cela fait plus de 35 ans que je suis aide-soignante, je n'en peux plus et il y a des gens qui ne font ce métier que depuis cinq ans et ils n'en peuvent plus aussi"

Nous n'avons que deux bras

Et Laurence Brochu-Berthomé de faire un état des lieux de son travail au quotidien : "Nous sommes multitâches. En tant que aide-soignante, je devrais m'occuper principalement de mes résidents, des tâches de soins. Aujourd'hui, je fais du ménage, de l'hôtellerie, je fais la distribution de médicaments mais nous ne pouvons être partout, on dit stop. Nous demandons des bras et des gens qualifiés. Lorsque nous sommes en effectif minimum, nous sommes deux pour 22 ou 24 résidents ou encore trois pour 30. Des résidents qui souffrent de multi-pathologies. Les toilettes doivent être faites entre 7h00 et 12h00, calculez le temps que nous passons avec chaque résident..."

Le rassemblement à peine commencé au pied de la mairie que Catherine Münsch-Masset, la première adjointe, est descendue pour échanger avec les grévistes. Elle leur a annoncé notamment que le CCAS avait lancé le 23 septembre dernier des appels à candidature pour des postes d'infirmières et aides-soignantes.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu