Économie – Social

"Veiller sur mes parents" : le service de La Poste pour les personnes âgées isolées a... zéro abonné en Creuse

Par Marc Bertrand, France Bleu Creuse vendredi 18 août 2017 à 13:25

Les dépliants explicatifs font la promotion du nouveau service de La Poste... qui n'a pour l'instant aucun abonné en Creuse.
Les dépliants explicatifs font la promotion du nouveau service de La Poste... qui n'a pour l'instant aucun abonné en Creuse. © Radio France - M.B.

Lancé il y a près de 2 mois, le service "Veiller sur mes parents" propose de faire passer le facteur chez les personnes âgées isolées dont la famille n'a pas l'occasion de prendre des nouvelles. Une ancienne factrice creusoise y voit une "marchandisation" du lien social.

C'est un nouveau service proposé par La Poste. "Veiller sur mes parents" vous propose, contre 20€ par mois, que le facteur passe une fois par semaine chez vos parents âgés pour prendre de leurs nouvelles, voir si tout va bien, et vous avertir en cas de souci. Deux visites passent à 30 euros par mois, et jusqu'à 6 visites pour 140 euros par mois.

C'est complètement ridicule ! Ayant été factrice, j'ai toujours veillé sur les personnes âgées de ma tournée. Je trouve ça absurde de marchandiser le lien social" - Lily la Fronde, ancienne factrice en Creuse

Mais discuter et parfois prendre le temps d'un café, c'est ce que faisaient déjà les facteurs... gratuitement, selon Elyse Khamassi, ex-factrice dans le secteur de La Souterraine, aujourd'hui devenue illustratrice à Paris sous le nom de Lily la Fronde. Elle s'est insurgée contre ce qu'elle considère être une "marchandisation" du lien social", dans un billet publié il y a quelques semaines sur Streetpress.

Les réactions de creusois sur le nouveau service "Veiller sur mes parents" de La Poste

100€ par mois pour 4 visites par semaine

"J'ai vu cette tendance s'amorcer. Le métier de facteur a été très déshumanisé, avec les tournées rallongées, les postes non-remplacés, les facteurs minutés. On a à peine le temps de dire bonjour. Ils ont déshumanisé le métier, et ils réinjectent aujourd'hui de l'humain sous une forme payante ! C'est absurde selon moi" - Lily la Fronde

Le facteur qui passe chez des personnes âgées est chronométré : 6 minutes, pas une de plus, pour s'assurer que tout va bien et vous envoyer un message sur une application dédiée. "Les facteurs ne sont pas formés pour s'occuper des personnes âgées, encore moins pour savoir si elles sont en bonne santé. Que se passera-t-il si quelques minutes après le passage du facteur, une personne fait une crise cardiaque ? La Poste sera-t-elle tenue pour responsable ?", s'interroge Marc Périgaud, responsable CGT de La Poste en Creuse.

Le service est proposé dans différents bureaux de poste du département. France Bleu Creuse a sollicité la direction de La Poste, qui ne souhaite pas s'exprimer sur "Veiller sur mes parents". Mais qui précise tout de même que deux mois environ après le lancement de l'offre, aucun Creusois ne s'est abonné à ce service.