Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Vendanges en Champagne : les vignerons commencent à recruter les saisonniers

mercredi 6 août 2014 à 17:32 Par Eric Turpin et Monique Derrien, France Bleu Champagne-Ardenne

Les premières offres sont arrivées à Pôle Emploi. Le recrutement des vendangeurs a commencé en Champagne. Il faut dire que les vendanges sont annoncées pour le début du mois de septembre cette année. 120 000 saisonniers sont embauchés chaque année pour la récolte du raisin.

La récolte du raison en Champagne en octobre 2013
La récolte du raison en Champagne en octobre 2013 © Eric Turpin - Radio France

En Champagne, les vendanges approchent. On ne connait pas encore les dates précises. Mais cette année, elles sont annoncées pour le début du mois de septembre. Alors les vignerons s'organisent. Ils commencent à recruter les saisonniers qui cueilleront les grappes de raisin dans les vignes. 3400 offres ont déjà été déposées dans les agences Pôle Emploi d'Epernay et de Reims.

Les étudiants pourront y participer cette année puisque les vendanges seront moins tardives que l'an passé. Ce qui les aide à financer une partie de leurs études. Les vendanges sont aussi une aubaine pour les demandeurs d'emploi. Tout le monde peut vendanger à condition d'avoir plus de 16 ans, et une bonne résistance physique.

La rémunération à la tâche plus avantageuse

9 euros 53 brut , c'est le smic et c'est aussi le salaire horaire minimum du vendangeur, mais on passe à plus de 14 euros dès qu'on travaille le dimanche ou au delà des 35 heures hebdomadaires, ce qui est fréquent. Ce peut être davantage car la rémunération à la tâche, autrement dit à la quantité récoltée, se généralise.

Faire les vendanges, ça peut donc être interessant financièrement et c'est généralement convivial. Il faut tout de même prévoir un moyen de locomotion car les offres d'emploi logées ne représentent plus que 5% des propositions. C'est la raison pour laquelle le covoiturage est très utilisé par les vendangeurs.

De plus en plus de prestataires de service

7800 postes de vendangeurs sont pourvus par Pôle Emploi sur les 120 000 offres champenoises. C'est peu. Mais les vignerons ont tendance à reprendre les mêmes équipes d'une année sur l'autre, et surtout ils font de plus en plus appel à des prestataires de services qui prennent en charge la vendange avec des ceuilleurs souvent recrutés à l'étranger.   

Pour tout savoir sur les vendanges, Pôle Emploi propose un dossier spécial  sur son site internet. Un point vendange sera ouvert place de la gare dès le 18 août pour renseigner les candidats. 

Nathalie Poitevin, la directrice de l' agence Pôle Emploi d'Epernay

 

Le reportage de Monique Derrien