Économie – Social

Vendée : après la très haute saison, les prix baissent sur le littoral

Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Loire Océan lundi 22 août 2016 à 22:09

Si le locatif affiche encore 100% d'occupation, les emplacements de camping plafonnent à 15%
Si le locatif affiche encore 100% d'occupation, les emplacements de camping plafonnent à 15% © Radio France - Emmanuel Sérazin

La très haute saison touristique s'est achevée le weekend dernier en Vendée. Depuis, les prix des locations sont en baisse sur le littoral. Et cette baisse ne concerne pas seulement les campings ou l'hôtellerie.

Alors que la rentrée scolaire approche à grands pas, les taux d'occupation des campings et hôtels du littoral sont en net recul depuis le weekend dernier. Mais dans les campings, cette baisse est à nuancer : le locatif, c'est à dire les mobil-homes, affiche encore des taux proches de 100% cette semaine. En revanche, les emplacements de camping se sont vidés. Selon les établissements, 10 à 30% des parcelles sont encore occupées. Mais à partir du weekend prochain, les touristes deviendront beaucoup plus rares sur la côte vendéenne.

Les prix baissent... aussi dans les grandes surfaces !

Il suffit de consulter les brochures des campings pour constater que les tarifs baissent dès la fin de la très haute saison. A titre d'exemple, dans un camping 4 étoiles d'Olonne sur Mer, le prix de l'emplacement est passé de 31€ par jour la semaine dernière, à 18€50 cette semaine. Plus surprenant, le forfait électricité proposé aux campeurs baisse lui-aussi de 50 centimes par jour, pour un service équivalent. Du côté des mobil-homes, la baisse représente 20 à 40% selon les campings, certains misant encore sur une forte fréquentation jusqu'au dernier weekend du mois d'août. Des vacanciers ont même constaté que les prix suivent la même courbe dans les supermarchés du littoral, toutes enseignes confondues. Une grande surface vendait par exemple le kilo de haricots verts à 1€30 jusqu'à la mi-juillet, puis 2€50/kg du 15 juillet au 15 août, avant de revenir à 1€50 cette semaine.

Moins de cohue... et moins d'ambiance

Si le "grand vide" n'est pas attendu avant la fin de cette semaine, on constate déjà une affluence en baisse sur les routes du littoral. Il est également beaucoup plus facile de garer sa voiture sur les parkings des grandes plages. Au-delà du prix, les touristes qui ont choisi de passer la semaine sur la côte, y trouvent beaucoup d'autres avantages. Comme en témoignent ces estivants rencontrés au camping Le Sauveterre à Olonne-sur-Mer...

L'autre grand avantage, c'est que le soleil continue à briller au même "tarif" : on annonce encore 30° ce mardi sur les plages de Vendée !