Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

Vendée Globe : du public le jour du départ, « c’est plié », dit le président Yves Auvinet

-
Par , France Bleu Loire Océan

C’est une des conséquences du confinement annoncé ce mercredi soir par Emmanuel Macron : le Vendée Globe ne va sans doute plus pouvoir accueillir de public. C’est ce que reconnait Yves Auvinet, le président de la SAEM Vendée Globe.

Le ponton Vendée Globe, dans le port des Sables d'Olonne
Le ponton Vendée Globe, dans le port des Sables d'Olonne © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Rassemblements publics interdits... C'est une des décisions annoncées ce mercredi  soir par le président de la République Emmanuel Macron. Le reconfinement, même assoupli, devrait toucher de plein fouet le Vendée Globe.  Ca veut dire qu’à partir de vendredi, le public ne devrait plus pourvoir venir admirer les bateaux. Le village du Vendée Globe va sans doute fermer ses portes. Pas de public non plus le jour du départ, le long du chenal, pour saluer les navigateurs, reconnait  Yves Auvinet, président du Conseil départemental et de la SAEM Vendée Globe. 

« C’est plié, ça !  Le départ du Vendée Globe, ce sera sans public, ça parait évident. Il faut être clair. Il n’est pas question pour le Vendée Globe, de déroger à ce que le président a annoncé. C’est dommage, mais vu ce qui se passe, il faut être raisonnable, et réagir en fonction des conditions pandémiques qui sont suffisamment problématiques actuellement ».  Yves Auvinet

Plusieurs milliers de personnes étaient prévues le 8 novembre, de part et d’autre du chenal des Sables d’Olonne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess