Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

Vendée Globe : une entreprise charentaise fait la course en tête

-
Par , France Bleu La Rochelle

C'est une entreprise qui fabrique des cabines de peinture pour l'industrie automobile et aéronautique. OMIA, installée dans la zone industrielle de L'Isle-d'Espagnac est le sponsor principal du bateau de Benjamin Dutreux, qui figure aujourd'hui dans les 5 premiers de la course.

Stéphane Galichet, PDG d'OMIA
Stéphane Galichet, PDG d'OMIA © Radio France - Pierre MARSAT

La société OMIA fabrique des cabines de peinture pour les carrossiers automobiles (un sur deux sur le territoire national), l'industrie aéronautique (dont Airbus), mais aussi les charpentes métalliques : le tout pour un chiffre d'affaires de 35 millions d'euros. Le monde du nautisme n'est qu'un marché de niche, un peu confidentiel, pour ces 200 salariés, dont 150 au siège social, dans la zone industrielle de L'Isle-d'Espagnac près d'Angoulême. Malgré tout, c'est dans le sillage d'un navigateur vendéen, Benjamin Dutreux, lâché au printemps par son sponsor habituel, qu'OMIA s'est engagé dans un projet né au mois de septembre dernier.

Frédéric Mottard, soudeur, s'identifie au projet de son entreprise
Frédéric Mottard, soudeur, s'identifie au projet de son entreprise © Radio France - Pierre MARSAT

Tous les salons professionnels du secteur de l'équipement automobile et aéronautique ont été annulés pour 2020 et 2021, en raison du coronavirus. Pour faire parler d'elle, OMIA a donc décidé de participer à sa façon au Vendée Globe. L'enthousiasme des salariés n'a pas été immédiat, mais aujourd'hui, depuis le départ, et les belles performances du skipper (qui était en tête de la course la semaine dernière), tout le monde s'identifie à cette voile de trente mètres de haut qui porte les couleurs de l'entreprise charentaise.

Reportage dans l'atelier de la société OMIA

Interview de Stéphane Galichet, PDG de la société OMIA

Choix de la station

À venir dansDanssecondess