Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : L'actu de la mer

Vendée : vers une nouvelle enquête publique pour la construction d'un port à Brétignolles-sur-Mer

-
Par , France Bleu Loire Océan

Les élus du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie ont officiellement déposé une nouvelle demande d'enquête publique pour la construction d'un port de plaisance à Brétignolles-sur-Mer. Après un échec en 2011, le Maire promet cette fois un dossier exemplaire. Mais les opposants sont toujours là.

Le panneau posé par la municipalité, à la base nautique de la Normandelière
Le panneau posé par la municipalité, à la base nautique de la Normandelière © Radio France - Emmanuel Sérazin

Bretignolles-sur-Mer, France

Le projet de port de plaisance refait surface à Brétignolles-sur-Mer. Plus que jamais, le maire Christophe Chabot est décidé à voir aboutir sa promesse de campagne faite au début des années 2000. Une première tentative a échoué en 2011, après une enquête publique qui a particulièrement mobilisé les foules: 7 400 avis avaient été déposés. A titre de comparaison, l'enquête publique ouverte pour le projet d'aéroport de Notre-Dame des Landes n'avait recueilli "que" 1 400 avis. Mais de l'aveu même de l'élu, le dossier "était très perfectible".

1 500 pages, dont la moitié consacrées à l'environnement

Sept ans plus tard, les élus viennent de déposer une nouvelle demande d'enquête publique. Et cette fois, le dossier se veut exemplaire sur le plan environnemental. La procédure a été déposée vendredi dernier à la Préfecture de la Vendée : 2 mètres3 de documents, une pile de 4m50 de hauteur livrée avec un transpalette.

Christophe Chabot, maire de Brétignolles-sur-Mer, avec la procédure de demande d'enquête publique - Aucun(e)
Christophe Chabot, maire de Brétignolles-sur-Mer, avec la procédure de demande d'enquête publique - Laurent Boudelier

Cet nouveau projet répond à tous les points durs soulevés dans la première enquête publique. La maîtrise foncière est maintenant assurée, car la collectivité a racheté 99% des terrains. L'intérêt communautaire est aussi acquis, puisque les 13 autres communes du Pays de Saint-Gilles ont voté en faveur du projet. Des fouilles archéologiques ont été réalisées, et la DRAC confirme que le site ne présente pas d'intérêt historique. Le dernier point concernait la zone humide située derrière la Normandelière : au lieu de 9 hectares au départ, le nouveau projet empiète sur 1,5 ha de cette zone protégée. Pour le maire, le dossier est exemplaire sur le plan environnemental...

Christophe Chabot, maire de Brétignolles-sur-Mer

Des opposants toujours présents

Si l'élu se réjouit du soutien de l'écologiste François de Rugy, il sait qu'il devra aussi faire face à des oppositions. Car si la première enquête publique avait donné 75% d'avis favorables, il faudra compter avec les 25% restants. Opposant de la première heure, Nicolas Ducos est aujourd'hui conseiller municipal d'opposition. Et il reste farouchement opposé à l'ouverture d'une brèche dans la dune, pour créer un port de 915 anneaux. L'élu s'appuie sur l'enquête commandée par la communauté de communes auprès des vacanciers : une large majorité des 50 000 estivants choisissent Brétignolles et la plage de la Normandelière pour son côté naturel et authentique. Sacrifier la plage reviendrait à tuer la poule aux oeufs d'or, selon le fondateur de l'association La Vigie (qu'il a quittée depuis).

Le chenal sera creusé à la place de la base nautique et de l'ancien plan d'eau (aujourd'hui vide) - Radio France
Le chenal sera creusé à la place de la base nautique et de l'ancien plan d'eau (aujourd'hui vide) © Radio France - Emmanuel Sérazin

Un port difficilement accessible... par la mer

Autre argument avancé par l'élu, propriétaire d'un voilier amarré dans le port voisin de Saint-Gilles : les voiliers ne voudront pas faire escale au port de la Normandelière...

Nicolas Ducos, conseiller d'opposition

L'accès au futu port de plaisance est cerné par les rochers - Radio France
L'accès au futu port de plaisance est cerné par les rochers © Radio France - Emmanuel Sérazin

Le débat est donc relancé et les élus espèrent que l'enquête publique se tiendra cet été. Après cette consultation viendra la question de l'utilité publique du projet. Encore un long voyage.