Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le député François Ruffin vient soutenir les aides-soignants des Opalines de Foucherans, en grève depuis 115 jours

mardi 25 juillet 2017 à 17:20 Par Morgane Schertzinger, France Bleu Besançon et France Bleu

François Ruffin était ce mardi dans le Jura. Le député de la Somme est venu soutenir les aides-soignants de l'EHPAD de Foucherans, près de Dole. Après 115 jours de grève, les grévistes se réjouissent de ce soutien même tardif.

François Ruffin (au centre) entouré d'une partie du personnel soignant des Opalines.
François Ruffin (au centre) entouré d'une partie du personnel soignant des Opalines. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Besançon

Foucherans, France

Environ 90 personnes, aides-soignants, syndiqués, élus ou soutiens, étaient rassemblés ce mardi matin devant l'EHPAD Les Opalines à Foucherans, près de Dole dans le Jura.

►►► LIRE AUSSI : Foucherans : les aide-soignantes des Opalines continuent la grève

François Ruffin autour de la table

Au 115ème jour de grève, les grévistes ont été rejoints par le député de la Somme François Ruffin. Connu pour avoir notamment interpellé le Président Macron sur le parking de l'usine Whirlpool en Picardie ce printemps, il est aussi le réalisateur du documentaire "Merci Patron !".

Pendant près de deux heures, François Ruffin a écouté, attentivement, bloc note à la main, le quotidien et les anecdotes des aides-soignants de l'EHPAD de Foucherans. "On ne peut pas résoudre un problème si on ignore le problème", interpelle-t-il. "Il a fallu plus de 100 jours pour qu'il y ait une lumière qui soit portée sur leur conflit mais aussi sur la situation dans les maisons de retraite !"

Je pense que c'est un peu tard pour l'Etat et pour les députés du coin

— François Ruffin, député de la Somme

Porter la voix des aides-soignants

115 jours après le début du mouvement, 10 membres du personnel sont toujours mobilisés et en grève. "On espère que par le biais de François Ruffin, tous les soignants pourront se reconnaître dans ce que nous dénonçons (mauvaises conditions de travail, manque de moyens... ndlr), à savoir une forme de maltraitance, des soignants qui sont épuisés et qui n'en peuvent plus."

La venue du député de la Somme a été appréciée par les syndicats et le personnel soignant. "Il n'est jamais trop tard pour cette cause là", commente Nicolas, l'un des aides-soignants des Opalines. "Par contre, l'erreur de nos députés jurassiens est de ne pas avoir pris ce souci-là en main dès le départ."

Un intérêt tardif pour ce dossier

Si le personnel dénonce l'absence d'intérêt sur ce dossier de la part des élus locaux, elle apprécie vraiment l'intérêt que porte François Ruffin mais aussi la députée de Meurthe-et-Moselle et aide-soignante, Caroline Fiat. Tous deux ont porté la voix de l'EHPAD récemment devant l'Assemblée nationale.

Mieux vaut tard que jamais ! Au bout de 115 jours, on apprend à relativiser

— Anne-Sophie Pelletier, porte-parole des grévistes des Opalines

Le personnel des Opalines compte pour l'heure poursuivre le mouvement de grève. Les grévistes disent n'avoir toujours aucune nouvelle de la direction.

►►► POUR ALLER PLUS LOIN : 100e jour de grève aux Opalines de Foucherans dans le Jura