Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

A Vesoul, des centaines de poissons empoisonnés au lait, victimes des agriculteurs

-
Par , France Bleu Besançon

La rivière Le Durgeon à Vesoul est asphyxiée depuis jeudi soir par une importante quantité de lait. Et les poissons meurent par centaines. Une enquête a été ouverte. Tous les regards se portent sur les producteurs qui ont déversé mercredi soir une importante quantité de lait à proximité d'une unité de transformation à Vesoul.

Des poissons succombent au lait de vache.
Des poissons succombent au lait de vache. - Benoît Dumain

Les techniciens de la fédération de pêche de Haute-Saône ont été alertés jeudi soir par des Vésuliens. Le Durgeon, la rivière qui traverse la préfecture de Haute-Saône offre un triste spectacle. Au niveau du jardin anglais, un parc paysager en plein coeur de la ville, des centaines de poissons morts flottent à la surface des eaux.

Après analyse, il s'avère qu'une importante quantité de lait s'est répandue dans la rivière. Avec la température élevée de l'eau, le lait caille et génère des bactéries qui captent l'oxygène nécessaire aux poissons et aux écrevisses. Et pour ne rien arranger, les basses eaux empêchent toute évacuation du lait.

"Il faudrait une bonne pluie"

Tous les regards se portent sur les producteurs qui ont déversé mercredi soir une importante quantité de lait à proximité d'une unité de transformation à Vesoul. Même si le lien doit encore être formellement établi.

La fédération de pêche de Haute-Saône s'est saisi de la situation. "Il faudrait une bonne pluie" , déclare Martial Charpentier, le responsable de la cellule environnement à la fédération de pêche de Haute-Saône. L'office national de l'eau et des milieux aquatiques du Doubs a ouvert une enquête.

Martial Charpentier, responsable environnement à la fédération de pêche de Haute Saône

Choix de la station

France Bleu