Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Vesoul : réouverture du restaurant inter entreprises pour les fonctionnaires

Par

Le restaurant inter entreprises de Vesoul accueille de nouveau les personnels des administrations de la ville à partir de ce lundi midi. Alors que les bars et restaurants n'ont toujours pas le droit de faire entrer des clients, et ne peuvent donc travailler, ce restaurant est autorisé à rouvrir.

Parcours fléché au restaurant inter entreprises de Vesoul. Parcours fléché au restaurant inter entreprises de Vesoul.
Parcours fléché au restaurant inter entreprises de Vesoul. © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Alors que cette cantine administrative recevait chaque midi 150 personnes, désormais ce sera au maximum une trentaine chaque midi.

Publicité
Logo France Bleu

Christian Scherrer, président de l'association de gestion du restaurant inter administratif de Vesoul explique : "Nous ne sommes pas un restaurant, mais un restaurant inter administratif d'entreprise, c'est à dire un statut de cantine, nous avons l'autorisation depuis le 11 mai, mais il a fallu préparer les protocoles, commander et acheter le matériel".

Des règles strictes

Dès l'entrée, les clients devront attendre à l'extérieur pour ne pas dépasser le nombreux autorisé dans la partie self. Les entrées et fromages sont filmés, interdiction de se servir le pain, une personne dédiée se chargera de le déposer sur le plateau. 

Arrivée à la caisse. © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Au sol, de grandes flèches indiquent le sens de circulation pour ne par risquer de se croiser.

Mais le plus gros changement se situe en salle.  Des tables individuelles afin de respecter la distance physique entre les clients. 

Des tables à une seule personne. © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Interdiction de toucher par exemple le micro ondes, il faudra appeler une personne dédiée. Le personnel devra désinfecter tables et chaises après chaque client.

Pour les restaurateurs de Vesoul la pilule a du mal à passer

Fermés depuis le 14 mars à minuit, les restaurateurs se sont mis à la vente à emporter depuis quelques semaines pour limiter la casse. Un partie de la clientèle du midi avec cette vente à emporter vient justement des administrations de Vesoul. La crainte des professionnels c'est de voir le peu de clients à emporter partir au restaurant inter entreprises de l'administration.

Richard Millerand président l'UMIH, l'Union des Métiers de l'Industrie Hôtelière de Haute-Saône se demande pourquoi ce restaurant a obtenu une autorisation d'ouverture "Je ne comprends pas du tout la chose, alors que nous nous n'avons même pas encore le protocole sanitaire, on ne sait pas ce qu'on va faire". 

loading

"Je n'ai rien contre ce gérant, mais j'appelle ça de la discrimination. Nous on a pas le droit de travailler, depuis le 14 mars on nous a interdit de travailler. Notre profession emploie plus d'un million de personnes en France".

Une solution qui ne pourra durer

"Tourner à 30 couverts n'est pas rentable" explique Christian Scherrer, président de l'association de gestion du restaurant inter administratif. Selon lui l'association ne pourra tenir au delà de décembre. 

loading

Impossible aujourd'hui de reporter sur le tarif du plateau le surcoût en achat de matériel de désinfection, mais aussi d'assurer les salaires des personnels calibré pour un service à 150 couverts. Chaque jour d'ouverture, l'association qui gère le restaurant va perdre de l'argent.

Distanciation physique en salle. © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu