Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

" Je crains des ruptures de chantier cet été en Indre-et-Loire à cause de la pénurie de matériaux"

-
Par , France Bleu Touraine

Pénurie de matériaux dont le prix flambe, le secteur du bâtiment a toutes les difficultés pour tenir les délais et respecter les devis. Bois, acier, plâtre, composants électriques...Tout manque ou presque. Et le président de la fédération du bâtiment en Touraine ne cache pas son inquiétude.

Tous les corps de métier du bâtiment sont pénalisés par la pénurie actuelle des matériaux de construction ( photo d'illustration )
Tous les corps de métier du bâtiment sont pénalisés par la pénurie actuelle des matériaux de construction ( photo d'illustration ) © Radio France - Maxime Becmeur

Pour en parler, Stéphane Pouëssel, le président de la fédération du bâtiment en Indre-et-Loire était l'invité de France Bleu Touraine ce vendredi : 

"En quelques semaines, _le prix du bois a augmenté à l'achat de 30 à 45%_. Mais c'est surtout le manque de bois et de matériaux dérivés qui est impressionnant. Tous les panneaux de construction pour les planchers bois, la construction bois manquent à l'appel. On est en rupture quasi de stock. 

Mais cela concerne tous les corps de métier. Les composants électriques, les métaux non ferreux, le cuivre mais aussi l'acier pour le béton a pris 35% sur les treillis soudés. Vous avez également des ruptures qui commencent à se faire sentir et des augmentations de prix sur les matériaux très basiques de plâtrerie comme _les rails à placo_, par exemple". 

Des devis à validité très courte 

Pour s'adapter à cette évolution des prix, "on a des durée de validité de nos devis qui sont raccourcies. Quand on faisait jusque là des devis à validité de trois mois, ils vont être plutôt à 15 jours voire une semaine. Parce que les offres de prix de matériaux de nos fournisseurs ne sont garanties que 48h. 

Jusque là ça tient, mais il y aura peut-être des ruptures de chantier, je le crains, à partir de juin-juillet. Des chantiers à l'arrêt parce que tel ou tel corps de métier ne va pas avoir l'approvisionnement de ses matériaux". 

Pourquoi une telle pénurie ? 

"On l'explique notamment par la reprise économique de l'Asie et notamment l'énorme demande du _mastodonte chinois_. Autre explication, beaucoup de nos matériaux partent également aux Etats-Unis. Les Etats-Unis viennent se servir chez nous pour éviter les surtaxes Trump imposées au Canada et qui ont rendu les matériaux de construction canadiens beaucoup plus cher". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess