Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - "On s'est posé la question de savoir si on allait rouvrir le 19 mai", les doutes d'un chef tourangeau

-
Par , France Bleu Touraine

C'est une réouverture au goût amer pour les restaurateurs. Dans une semaine, ils vont bien pouvoir rouvrir leurs terrasses après sept mois de fermeture. Oui mais une réouverture à moitié. Une table sur deux seulement. Et ça, ils ne l'avaient pas du tout prévu. Sans compter les risques de pluie.

Cyril Plateau, chef du restaurant la Liodière à Joué-lès-Tours et président de la Touraine Gourmande
Cyril Plateau, chef du restaurant la Liodière à Joué-lès-Tours et président de la Touraine Gourmande © Radio France

Pour en parler, Cyril Plateau, le chef du restaurant la Liodière à Joué-lès-Tours et président de l'association la Touraine gourmande était l'invité de France Bleu Touraine ce mercredi : 

"J'avoue que _cette demie-jauge, on ne l'avait pas vu venir_. On nous annonce il y a quelques temps la réouverture des terrasses. Et puis, avant hier, on nous annonce demie-jauge. Compliqué, surtout pour des petites structures en centre ville, où ils ont une vingtaine de places. Et d'un seul coup, on leur dit vous n'avez plus que dix places. Moi, pour ma part, j'ai beaucoup de places, d'espaces verts. Mais ça veut dire quoi ? J'ai 60 places sur la terrasse. Est ce que ça m'impose de ne faire que 30 couverts? Ou est-ce que je peux faire mes 60 places et espacer au maximum les tables"?

Et s'il pleut ? 

"Aujourd'hui, on nous donne pas la possibilité de faire rentrer les gens à l'intérieur. Donc _s'il pleut, c'est foutu_. C'est un pari très risqué parce qu'on investit dans de la matière première, on fait venir du personnel, il fait beau de 9h à 11h et à 11h, rideau, il se met à pleuvoir. Ça veut dire que vous avez le personnel, la marchandise mais vous n'avez plus un seul client. Donc perte de marchandise, de chiffre d'affaire...

Pour le personnel, c'est compliqué depuis près de sept mois, alors leur dire vous venez, vous venez pas.. A un certain moment, ils sont déjà très esquintés. On peut pas non plus s'amuser avec eux, le recrutement n'est déjà pas évident, ça va devenir hyper compliqué". 

Les restaurateurs attendent surtout le 9 juin 

"Ne serait-ce que par respect vis-à-vis de nos collègues qui n'ont pas de terrasses, avec mon épouse, on s'est posé la question de savoir si nous allions vraiment rouvrir le 19. Aujourd'hui, on prend le pari de rouvrir. Surtout pour rendre service à nos clients. On est près d'une zone d'activité où le midi, les gens n'en peuvent plus de manger des sandwichs. Et ils aimeraient bien juste s'asseoir et pouvoir être servis en bonne et due forme. 

On peut pas imposer la réservation mais on peut vivement la conseiller". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess