Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Capelle Transports essaie sa remorque exceptionnelle à Alès

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Capelle Transports, leader français et européen du transport exceptionnel, a procédé mercredi à des essais de sa remorque gigantesque sur la piste du pôle mécanique d'Alès. A partir de décembre, elle servira à transporter des pièces du réacteur nucléaire Iter de Cadarache, dans les Bouches-du-Rhône.

Le monstre de chez Capelle Transports qui acheminera les pièces d'Iter.
Le monstre de chez Capelle Transports qui acheminera les pièces d'Iter. © Radio France - Ludovic Labastrou

Des essais particuliers ce mercredi sur la piste du pôle mécanique Alès Cévennes. A la place des voitures de sports et autres courses de moto, (c'était avant les confinements), une remorque géante de Chez Capelle Transports

Le leader français et européen du transport exceptionnel basé à Vézénobres (plus de 2.000 salariés partout en Europe) a décroché le marché du transport des pièces pour la future centrale nucléaire Iter de Cadarache (Bouches-du-Rhône). A marché exceptionnel, transport exceptionnel. La remorque mesure 24 mètres de long, 6 mètres de large et compte 18 essieux. 

Capelle Transports souffre mais sait s'adapter

Capelle Transports, le spécialiste du transport exceptionnel, après le viaduc de Millau, l'airbus A380, cette fois ce sont les pièces du réacteur Iter. 15 "colis" au total pour des pièces allant de 450 tonnes à 600 tonnes. "Notre métier c'est l'exceptionnel" dit Laurent Condomines, directeur du pôle industriel chez Capelle. 

Pour une centaine de kilomètres entre l'étang de Berre et Cadarache, "en quatre nuits, 26 kilomètres à 17 hilomètres à l'heure chacune", compte tenu que le convoi emprunte des nationales et traverse notamment des ronds points et des villages.

S'adapter à la demande dans l'ADN de Capelle Transports.

Iter Cadarache mais aussi des projets en cours

La crise sanitaire et ses impacts économiques touche tout autant Capelle Transports que d'autres entreprises du bassin alésien. Pour autant, outre Iter Cadarache, le leader français et européen du transport exceptionnel ne manque pas de projets. Ainsi à la place de l'ancienne friche de Richard Ducros, des ateliers pour entretenir ses remorques. Capelle transports a perçu à ce titre, une aide de l'état de 1,5 millions d'euros dans le cadre du plan de relance de l'industrie.

20 emplois pour l'atelier d'entretien des remorques Capelle à Alès.

La "bête" de chez Capelle sur la piste du pôle mécanique
La "bête" de chez Capelle sur la piste du pôle mécanique © Radio France - Ludovic Labastrou
Jean-Daniel Capelle, PdG de Capelle Transports sur le PMAC.
Jean-Daniel Capelle, PdG de Capelle Transports sur le PMAC. © Radio France - Ludovic Labastrou
Max Roustan et Christophe Rivenq, maire et 1 er adjoint d'Alès.
Max Roustan et Christophe Rivenq, maire et 1 er adjoint d'Alès. © Radio France - Ludovic Labastrou
Choix de la station

À venir dansDanssecondess