Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vidéo de L214 à la Sobeval : la filière viande demande la réouverture de l'abattoir dès mardi matin

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Dans un communiqué de pressé publié ce vendredi, les organisations de la filière viande demandent la réouverture de l'abattoir de la Sobeval de Boulazac dès mardi matin. Si la reprise n'est pas annoncée ce mardi, elles appellent à une mobilisation devant la préfecture de la Dordogne.

Une vidéo tournée par l'association L214 mettait en avant des manquements à la réglementation dans cet abattoir.
Une vidéo tournée par l'association L214 mettait en avant des manquements à la réglementation dans cet abattoir. © Radio France - Théo Caubel

Les Jeunes Agriculteurs de la Dordogne, la FDSEA 24, l'ASSELDOR, ELVEA Périgord et la Chambre d'Agriculture du Périgord demandent la réouverture de l'abattoir de la Sobeval de Boulazac dès mardi matin. Dans un communiqué commun, ils appellent à une mobilisation le mardi 3 mars, si l'État ne décide pas la reprise d'activité.  Vendredi 28 février, le ministère de l'Agriculture a demandé la suspension de l'abattoir quelques jours après la diffusion d'une vidéo choc de l'association L214. Elle pointe un mauvais étourdissement des veaux avant la saignée.

Soutien à la filière viande

Les signataires de ce communiqué, demandent "aux élus de toute la Dordogne, représentants de l’État et de notre territoire, de s’engager pour que SOBEVAL continue de faire rayonner la qualité des produits de l’élevage périgourdin"

Le communiqué en appelle au soutien de toutes les professions de la filière qui subissent la fermeture de l'abattoir de la Sobeval : "Doit-on rappeler que SOBEVAL emploie 450 personnes et que plus de 1.000 éleveurs travaillent avec cette entreprise ?"

"Les éleveurs ont besoin, plus que jamais, de votre soutien indéfectible. Il y a urgence, il en va de l’avenir de centaines de familles et d’emplois" peut-on lire.

Le communiqué de presse publié ce vendredi
Le communiqué de presse publié ce vendredi © Radio France - Flavien Groyer

Un appel à la mobilisation si rien ne bouge

Les signataires demandent à l'État de rouvrir l'abattoir dès ce mardi matin après les vérifications qui doivent avoir lieu lundi. Dans le cas contraire, ils appellent à une mobilisation générale mardi 3 mars à 10 heures devant la Préfecture de la Dordogne .

Choix de la station

À venir dansDanssecondess