Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

VIDÉO - Grève SNCF : Opération péage gratuit à Biarritz

samedi 7 juillet 2018 à 18:11 Par Noé Pignède, France Bleu Pays Basque

Pour protester contre la réforme de la SNCF et le vote du nouveau pacte ferroviaire, une centaine de cheminots de la CGT et SUD Rail ont levé les barrières du péage de la Négresse à Biarritz samedi matin.

Au péage de la négresse à Biarritz, les automobilistes ont économisé 2,40€ samedi matin grâce aux cheminots grévistes venus lever les barrières.
Au péage de la négresse à Biarritz, les automobilistes ont économisé 2,40€ samedi matin grâce aux cheminots grévistes venus lever les barrières. © Radio France - Noé Pignède

Biarritz, France

L'autoroute était gratuite samedi à Biarritz. Durant deux heures et demi, les barrières du péage de la Négresse sont restées ouvertes sur l'A63 dans les deux sens. Une opération menée par une centaine de cheminots à l'appel des syndicats CGT, Sud Rail et LAB, toujours opposés à la réforme de la SNCF. Pour ce premier week-end de départ en vacances, ils ont voulu rappeler leur détermination en adressant à leur manière un cadeau aux automobilistes : le péage gratuit.

Positionnés à chaque couloir du péage, les cheminots font de grands signes aux automobilistes, pour leur signifier qu'ils n'ont pas à sortir leur porte-monnaie. Si certains passent sans baisser leur vitre, d'autres tendent une pièce en soutien au mouvement.  "Continuez, il faut pas lâcher !", cri un automobiliste. "Je travaille à l'hôpital, on est avec vous à 100%, bravo !", sourit une autre.

Sur les banderoles, les slogans "Hulot, tu sers à quoi ?" ou  encore "1 train = 55 camions". Une façon de dire aux usagers que les cheminots veulent défendre le rail comme un transport d'avenir. Pour Christophe Argalo, représentant régional au syndicat SUD, l'action du jour "montre qu'on est pas là pour emmerder tout le monde et les empêcher de partir en vacances." Les syndicalistes n'ont d'ailleurs qu'un mot à la bouche : "la défense du service public".

L'opération péage gratuit s'est terminée dans le calme vers 13h. La prochaine action est d'ores et déjà prévue le  13 juillet à la gare du petit train de la Rhune.