Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO-"La pauvreté monétaire est une chose, mais c'est la solitude qui pèse", présidente du Secours Catholique

-
Par , France Bleu Touraine

Véronique Fayet est en Touraine pour saluer l'action des quelques 300 bénévoles du Secours Catholique. Sa présidente nationale a visité à Tours l'accueil de jour Interm'Aide, mais aussi le Café Fraternité ou encore le garage solidaire SolidarAuto. Tous gérés par le Secours Catholique.

Véronique Fayet, présidente du Secours Catholique
Véronique Fayet, présidente du Secours Catholique © Radio France - Floriane L'Heureux

Au cœur de sa visite tourangelle, Véronique Fayet est passée ce mercredi matin par les studios de France Bleu Touraine. 

La pauvreté monétaire est une chose, mais ce sont la solitude, l'isolement et le regard des autres qui pèsent le plus sur toutes ces personnes fragiles. Ce sentiment d'être pointés du doigt, accusés d'être un faignant, un profiteur, de ne rien faire pour s'en sortir... C'est extrêmement violent et donc les gens s'enferment", Véronique Fayet

Heureusement, les 300 bénévoles du Secours Catholique en Indre-et-Loire sont là pour les écouter sans les juger. Pour leur apporter aussi cette famille qu'ils n'ont pas. Comme à l'accueil de jour Interm'Aide situé à Tours. L'an dernier, 1 200 femmes isolées, victimes de violences conjugales ou migrantes ont été accueillies. " Elles s'y sentent comme à la maison. Un vrai havre de paix". Véronique Fayet salue également l'action à Tours du Café Fraternité et à Joué-les-Tours du garage solidaire SolidarAuto. 

Quelles relations avec le gouvernement ? 

Nous sommes en dialogue avec le gouvernement mais nous ne sommes pas toujours d'accord.  Pas d'accord par exemple sur la réforme de l'assurance-chômage qui va faire basculer beaucoup plus de gens vers le RSA. Pas d'accord non plus sur la désindexation des allocations ( familiales, logement... ) N'oublions pas non plus qu'après le mouvement des gilets et les milliards d'euros débloqués par le gouvernement, seuls les 10% des plus pauvres n'en ont pas profité et n'ont pas gagné en pouvoir d'achat"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu