Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Le chef Philippe Etchebest appelle les restaurateurs à manifester contre les fermetures

-
Par , France Bleu, France Bleu Gironde
France

Pour dénoncer les fermetures de bars et de restaurants à Marseille et dans onze villes de France, Philippe Etchebest appelle tous les restaurateurs à se rassembler devant leurs établissements avec un brassard noir : "On est en train de crever" s'insurge le chef.

Philippe Etchebest dans les studios de France Bleu Gironde
Philippe Etchebest dans les studios de France Bleu Gironde © Radio France - Olivier Uguen

"On prend tout dans la gueule, ça devient insupportable" : le coup de gueule du chef Philippe Etchebest sur le plateau de France Info n'est pas passé inaperçu. Le restaurateur, installé à Bordeaux avec son restaurant "Le Quatrième mur", que les téléspectateurs ont vu dans l'émission Top Chef ou encore Cauchemar en cuisine, appelle tous ses collègues, mais aussi les commerçants et les artisans, à se rassembler ce vendredi 2 octobre à 11 heures 45 devant leurs devanture avec un brassard noir.

Il dénonce la fermeture des bars et restaurants à Marseille et des bars à partir à 22h et dans 11 villes placées en zone d'alerte renforcée, pour lutter contre le rebond de l'épidémie de Covid-19. Une action pacifiste, sans violence ni désobéissance, pour "montrer qu'on est là".

On est en train de crever, nous et notre personnel aussi. - Philippe Etchebest

"Les fermetures anticipées dans les restaurants, elles ne vont pas freiner la propagation du coronavirus. Les fêtes, elles s'organisent de façon anarchiques dans des lieux qui font cluster." poursuit le chef, qui explique que d'ici  la fin de l'année, il compte 30% de faillites et 250 000 chômeurs en plus. "Les deux mois et demi de confinement pendant lesquels on a été fermés ne seront jamais comblés." Il en appelle aux syndicats du secteur pour dialoguer directement avec le gouvernement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess