Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Le gel détruit 100% des fruits de ces arboriculteurs d'Érôme dans la Drôme

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Plus d'espoir pour la famille Lays dans la Drôme. Ces arboriculteurs installé à Érôme, dans le nord du département, ont perdu 100% de leurs fruits. Dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 avril, les températures négatives ont ravagé cette exploitation.

Claude et Rémi ont perdu 100% des fruits à Érôme dans la Drôme.
Claude et Rémi ont perdu 100% des fruits à Érôme dans la Drôme. © Radio France - Nina Valette

C'est dans le désespoir le plus total que Rémi et son oncle Claude font le tour de leurs parcelles à Érôme dans le nord de la Drôme. Les abricotiers, les poiriers, les cerisiers et les kiwis ont tous été touchés par un épisode de gel dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 avril avec des températures frôlant les -6°C.

Les arboriculteurs ne récolteront rien

Devant les 250 abricotiers, Rémi constate les dégâts. Les fruits à peine visibles sont déjà détruits pas le gel. "On voit des abricots à peau de carpeau. Ça veut dire qu'ils sont visqueux tellement ils sont liquéfiés par le gel. A l'ouverture, on voit la future amande marron ou translucide parce qu'elle a été explosée par le gel", raconte l'agriculteur de 34 ans. 

La tour à vent mobile n'a pas été suffisante face aux températures négatives
La tour à vent mobile n'a pas été suffisante face aux températures négatives © Radio France - Nina Valette

En voyant les prévisions de Météo France, les trois associés de la famille Lays -Claude, son frère et son neveu- ont décidé d'investir dans des brûleurs nouvelle génération. "C'était un pari mais il est perdu puisque ça n'a pas marché. Même si nous avons rattrapé trois degrés avec cette installation mais ce n'était pas suffisant." Un matériel associé aux tours à vent pour brasser l'air et faire descendre l'air chaud. Mais là aussi, malgré les installations, ça n'a pas été suffisant.

Malgré les bougies à granulés, le froid a été dévastateur
Malgré les bougies à granulés, le froid a été dévastateur © Radio France - Nina Valette
Choix de la station

À venir dansDanssecondess