Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

VIDÉO - Le Mondial de l'auto 2018 en chiffres

mardi 2 octobre 2018 à 15:47 Par Viviane Le Guen et Cathy Dogon, France Bleu Paris et France Bleu

Le Mondial de l'Auto (4-14 octobre) ouvre ses portes jeudi à Paris. Le salon automobile qui fête ses 120 ans cette année attire tous les deux ans plus d'un million de visiteurs et reste le plus fréquenté au monde. La preuve en chiffres.

La Ferrari Aperta présentée durant le Mondial de l'Auto 2016 à Paris.
La Ferrari Aperta présentée durant le Mondial de l'Auto 2016 à Paris. © Maxppp - Christophe Morin

C'est LE rendez-vous incontournable des passionnés de voitures. Le Mondial de l'automobile (4-14 octobre) ouvre ses portes au public ce jeudi. 120 ans après sa création son succès ne se dément pas. La preuve en chiffres. 

France Bleu partenaire de l'événement

  • Un salon vieux de 120 ans 

Créé en 1898, le doyen des salons automobiles fête cette année ses 120 ans

  • Plus d'un million de visiteurs

Salon le plus fréquenté au monde il a attiré 1.072.697 visiteurs et 10.000 journalistes internationaux lors de la dernière édition en 2016.

  • 27 constructeurs présents

Cette année, 27 constructeurs seront présents. Les marques de luxe notamment seront au rendez-vous (Aston Martin, Jaguar, Ferrari, Lamborghini, Maserati).

  • 40% du marché automobile européen absent

Toutefois de nombreuses marques (Volkswagen, Opel, Fiat, Jeep, Alfa Romeo, Ford, Nissan, Volvo, Mazda, Mitsubishi), soit près de 40% du marché automobile européen, ont renoncé à exposer cette année à la Porte de Versailles. 

A l'image d'autres salons historiques,  le Mondial de l'auto de Paris est en effet concurrencé par d'autres modes de communication, notamment numériques, et par les salons des pays émergents, Chine en tête. 

  • 10 jours de salon

Pour cette édition, la durée a donc été raccourcie à 10 jours au lieu de 16, afin de réduire les coûts pour les constructeurs.

  • Deux nouveaux événements

Les organisateurs misent également sur les nouveautés pour satisfaire le public. Cette année, les deux roues seront exposés en même temps que les voitures, renouant avec la tradition des premières années. 

Le salon lance en parallèle deux nouveaux événements : le Mondial de la mobilité pour le grand public, et le Mondial.Tech ouvert aux professionnels qui permettra notamment à 64 startups du monde entier de présenter leurs innovations.

  • Une piste d'essais pour tester vélos et trottinettes électriques

Une piste d'essais sera ouverte aux visiteurs pour tester des vélos et trottinettes électriques. "Les transports en commun seront aussi présents. On remet la voiture au milieu de la ville et du transport", a expliqué le commissaire général du salon, Jean-Claude Girot, à l'AFP. "On va avoir une population de visiteurs et une presse beaucoup plus larges. Ce n'est plus un simple salon de l'auto où on expose des voitures".