Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Un an de gilets jaunes : à Bellegarde, une cabane, symbole inattendu de la contestation dans le Gard

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Un an de protestation des gilets jaunes. Rond-points bloqués ou filtrès à Alès, Nîmes, Aimargues. Nationale 106 à hauteur de Dions inutilisable de longues semaines. Soutien, puis colère des usagers, commerçants "étranglés". Et aussi, les gilets jaunes de Bellegarde. Les "vrais" gilets jaunes ?

Les gilets jaunes de Bellegarde (avril 2018).
Les gilets jaunes de Bellegarde (avril 2018). © Radio France - Ludovic Labastrou

Bellegarde, France

Les manifs se succèdent avec des tensions de plus en plus vives de part et d'autre. Là, au bord de cette nationale 113, "une baraque de bric et de broc qui a traversé l'hiver". La maison des gilets jaunes, que tous voient sans pour autant s'y arrêter. Qui sont ces gilets jaunes qui depuis le 17 novembre 2018 n'ont jamais bloqué de rond-point ? Qui sont-ils à venir chaque jour (une vingtaine, une trentaine, parfois moins) à faire acte de présence "pacifique" sur cette nationale 113 ?

La maison des gilets jaunes, bienvenue à tous

À l’intérieur un poêle, un sofa, quelques chaises, une table. De quoi se réchauffer, se restaurer et surtout, de quoi créer un réseau de solidarité, "qui répare la voiture d'un compagnon de lutte, aide dans une démarche administrative, distribue des tracts, organise une collecte pour une enfant malade du village". Loin de l'image des gilets jaunes violents qui commence à s'installer dans l'opinion. 

"On n'a rien obtenu. On continue, pas pour nous, pour vos enfants."

Eliette, Jean-Luc, Alain, Hervé ou Marc, de paisibles retraités mais pas seulement. Les vrais gilets jaunes ? Le nombre de vues de la vidéo ci-dessous apporte la réponse : plus de 752.000. Comme ils s'y étaient engagés, à l’approche des élections européennes, les gilets jaunes de Bellegarde ont démonté leur maison fin mars pour installe ,15 jours plus tard au même endroit sur la 113, une caravane. "Ici, comme ils disent, ici on est bien est on est toujours ici."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu