Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

VIDÉO - Onze candidats potentiels pour la reprise des thermes de Luchon

lundi 11 février 2019 à 11:28 Par Mathieu Ferri, France Bleu Occitanie

Invité de France Bleu Occitanie ce lundi matin, le maire de Bagnères-de-Luchon a réagi au rapport de la Chambre régionale des comptes sur le thermalisme. Louis Ferré a aussi précisé qu'un appel à manifestation d'intérêt avait été lancé pour la reprise des thermes. Avec onze dossiers déjà retirés.

Louis Ferré, maire de Bagnères-de-Luchon
Louis Ferré, maire de Bagnères-de-Luchon © Radio France - France Bleu Occitanie

Bagnères-de-Luchon, France

Qui pour gérer à l'avenir les thermes de Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne) ? Le maire Louis Ferré a précisé ce lundi matin sur France Bleu Occitanie qu'un appel à manifestation d'intérêt avait été lancé par la municipalité, pour reprendre la gestion des thermes de la ville.

Cela correspond en partie aux préconisations de la Chambre régionale des comptes, qui invite les communes à dissocier les comptes des stations thermales de ceux des municipalités. Car souvent la facture est très lourde à porter, pour des communes souvent petites.

"Gérer une station thermale importante de façon publique, c'est très difficile. Une facture qui arriver aux thermes, elle est gérée par le service financier des thermes, puis elle passe à celui de la ville, puis à la trésorerie. Et on fait le chemin inverse pour le paiement. C'est très lourd, très compliqué. Et ce n'est pas en adéquation avec une activité économique" explique Louis Ferré.

"Ce sont des investissements lourds, qui ne peuvent être portés que par des acteurs privés" - le maire de Luchon

Les principaux acteurs privés se positionnent

Le maire a donc lancé un appel à manifestation d'intérêt "pour trouver un exploitant, mais aussi un investisseur. Car ce qu'il faut, c'est un investissement, il faut renouveler l'outil thermal. Et aujourd'hui il est évident (...) que ce sont des investissements lourds, qui ne peuvent être portés que par des acteurs privés."

Cet appel court jusqu'au 28 février, et "onze dossiers ont été retirés (auprès de la mairie), avec un certain nombre de candidats auprès des acteurs principaux du thermalisme, qui se sont positionnés".

Louis Ferré n'a pas souhaité confirmer la candidature de La Chaîne Thermale du Soleil, déjà très présente en Occitanie, à Cransac-les-Thermes (Aveyron), Lamalou (Hérault) et à Mollitg-les-Bains ou au Boulou (Pyrénées-Orientales) notamment.