Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

VIDÉO - "Pas de suppressions de postes cette année" selon la directrice de l'hôpital de Thuir

-
Par , France Bleu Roussillon

Vingt postes étaient menacés, mais "ils seront maintenus" affirme la directrice de l'hôpital psychiatrique de Thuir. Fabienne Guichard était notre invitée ce vendredi sur France Bleu Roussillon.

L'hôpital de Thuir emploie 1 000 personnes. 16 000 patients y sont suivis chaque année.
L'hôpital de Thuir emploie 1 000 personnes. 16 000 patients y sont suivis chaque année. © Maxppp - Frederic Vennarecci

De quoi rassurer le millier de salariés de l'hôpital psychiatrique de Thuir ? Aucun poste ne devrait être supprimé cette année au sein de l'établissement. C'est en tous cas la promesse ce vendredi matin sur France Bleu Roussillon de la nouvelle directrice de l'hôpital Fabienne Guichard : " Il s'agit d'agents qui assurent les remplacements, qui couvrent en partie l'absentéisme. Aucun poste ne sera supprimé, c'est un engagement que je vais tenir.

Fabienne Guichard reconnaît en revanche n'avoir, à ce jour, aucune lisibilité sur les prochaines années. "Cela va dépendre des orientations que prendra le professeur Bellivier, le délégué interministériel qui vient d'être nommé". Une réunion est prévue à Thuir le 7 juin prochain avec l'Agence Régionale de Santé (ARS). 

Fabienne Guichard est aussi revenue sur le manque de moyens alloués à l'hôpital de Thuir : "C'est un constat partagé avec l'ARS. Pour fonctionner, il manque deux millions d'euros dans la dotation annuelle de l'Etat(...) L'hôpital de Thuir est pauvre._"  _Chaque année, l'enveloppe budgétaire de Thuir s'est réduite et, d'une façon générale, c'est à la psychiatrie que les efforts les plus importants ont été demandés. 

L'hôpital de Thuir est de loin la principale structure dédiée à la psychiatrie dans les Pyrénées-Orientales. Un millier de personnes y travaillent et 16 000 patients y sont suivis chaque année. Leur nombre augmente d'ailleurs de façon constante.  

Choix de la station

France Bleu