Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - Saint-Nazaire : découvrez le nouveau bateau sorti des Chantiers de l'Atlantique

-
Par , France Bleu Loire Océan

C'est avec six mois de retard que les chantiers navals de Saint-Nazaire livre le Virtuosa. Le dernier bateau de MSC croisière, de 331 mètres partira du port le 31 mars. Il pourra accueillir 8.000 personnes à bord.

Le nouveau bateau d'MSC Croisière mesure 331 mètres. Il quittera Saint-Nazaire le 31 mars
Le nouveau bateau d'MSC Croisière mesure 331 mètres. Il quittera Saint-Nazaire le 31 mars - MSC Croisière

Le croisiériste MSC Croisière a dévoilé jeudi son dernier bateau, le Virtuosa. Un navire de plus de 300 mètres, composé de 2.421 cabines qui accueilleront 6.334 passagers et plus de 1.700 membres d'équipage, construit sur les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire. 

La croisière ne s'amuse pas vraiment

Alors que la crise sanitaire paralyse une bonne partie du secteur, MSC croisière vient de récupérer les clefs de sa dernière commande aux chantiers navals de Saint-Nazaire avec six mois de retard. La crise sanitaire a bousculé le planning du constructeur, sans perturber celui du croisiériste, puisque les bateaux sont quasiment tous à quai. 

Sur le bateau, une pisicine et un écran vont occuper les journées et les soirées des passagers
Sur le bateau, une pisicine et un écran vont occuper les journées et les soirées des passagers © Radio France - Nina Valette

A l'heure actuelle, un seul des 18 bateaux de MSC Croisière est en mer. "On souffre terriblement mais on tient le coup", lance Patrick Pourbaix, le directeur général de MCS croisière pour les marchés français, belge et luxembourgeois. Un directeur convaincu qu'après la crise sanitaire, le secteur de la croisière va reprendre de plus belle. 

Le bateau s'adapte au Covid-19 

Pour limiter les risques de foyer épidémique à bord, le constructeur à modifier le cahier des charges. Désormais, 10% des cabines ont un système d'aération indépendant des autres. Un protocole sanitaire qui devrait permettre de patienter avant de débarquer les patients positifs. 

En tout; plus de 2.400 cabines vont accueillir les passagers
En tout; plus de 2.400 cabines vont accueillir les passagers © Radio France - Nina Valette

A bord, la prise de température sera obligatoire une fois par jour, le matin au petit déjeuner ou le soir lors du repas. En dehors de cette modification invisible pour les passagers, le bateau offre les mêmes prestations que ses prédécesseurs. Vous trouverez à bord un bar à ongles, un coiffeur, une piscine intérieure avec un toit ouvrant, un sauna, une salle de spectacle, huit suites en duplex et deux suites royales. 

Un bateau plus écologique 

"Il faut arrêter de nous pointer du doigt et regarder ce que nous faisons", répond Patrick Pourbaix, aux attaques récurrentes sur la pollution de ses navires. "Dans les années 2000, nous avons lancé un plan d’entreprise avec des ingénieurs qui ont mis en place des développements pour limiter l'impact environnemental de nos navires", précise le le directeur général de MCS croisière pour les marchés français avant d'ajouter, "les émissions dans l'air sont traitées par des dispositifs d'échappement par exemple".

Certaines chambres disposent d'un balcon avec jacuzzi 
Certaines chambres disposent d'un balcon avec jacuzzi  © Radio France - Nina Valette

Le bateau quittera Saint-Nazaire le 31 mars pour rejoindre l'Europe du nord. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess