Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vierzon : elle invente et réinvente les confitures

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

C'est la période des confitures... autant dire que Karine Aveline ne chôme pas en ce moment : cette habitante de Vierzon a créé, en début d'année, son entreprise artisanale "Les Confitures du Terrier ". Elle a aménagé un laboratoire chez elle, et déjà produit 5.500 pots, cette année.

Karine Aveline a terminé 11eme du championnat du monde de confitures
Karine Aveline a terminé 11eme du championnat du monde de confitures © Radio France - Michel Benoit

Encore mieux, Karine Aveline a terminé fin août, 11 eme du championnat du monde des confitures, à Beaupuy dans le Lot et Garonne. Une jolie performance...  Le moins que l'on puisse dire c'est que Karine ne manque pas d'imagination pour marier les saveurs. La vierzonnaise a joué la carte de l'originalité au championnat du monde avec une confiture à la bière : " Je l'ai baptisée la Kriekette, explique Karine. Une confiture à la cerise, avec de la framboise et surtout la bière Kriek, qui est une bière à la cerise. Cette confiture me replonge dans mon enfance. Elle me fait penser aux bonbons et aux confiseries très gourmandes qu'on mangeait, enfant. Les notes de cerise sont très gourmandes." 

Karine propose une quarantaine de confitures différentes
Karine propose une quarantaine de confitures différentes © Radio France - Michel Benoit

Et vous ne connaissez pas l'onctueuse Fraise Epicurienne, une confiture au vin blanc, ou encore la très fraîche confiture pêche, citron vert poivre de timut. C'est ce que préfère Karine : marier les saveurs : " Evidemment, je propose l'indétrônable confiture à la fraise, mai j'aime innover. Le poivre de timut va par exemple apporter une fraîcheur et des notes de pamplemousse rose. "

Karine Aveline ne vit pas encore de ses confitures, mais son activité a très bien démarré.
Karine Aveline ne vit pas encore de ses confitures, mais son activité a très bien démarré. © Radio France - Michel Benoit

Le déclic pour elle, fut une brocante où ses confitures connurent un très gros succès avec leur présentation rétro : " Je mets une dentelle blanche sur le couvercle et ça plait beaucoup. Il y a un esprit rétro dans le packaging. C'est important également." 

Les pots cultivent un esprit rétro
Les pots cultivent un esprit rétro © Radio France - Michel Benoit

Et pour une bonne confiture, n'en déplaise à certains, il faut bien sûr du sucre : " On me demande parfois de diminuer encore le sucre, mais dans confiture, il y a le mot confit. Cela permet à la confiture de prendre et de la conserver. Et c'est grâce au sucre. Evidemment, je dose le sucre au minimum pour que le goût du fruit ressorte bien." Karine Aveline utilise du sucre blanc ou de la cassonade, idéale pour l'abricot ou l'ananas. La confiturière cherche des points de vente sur Bourges, notamment.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess