Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vierzon : le maire défend le projet de plateforme logistique

-
Par , France Bleu Berry

Le maire de Vierzon passe à l'offensive pour défendre la future plateforme logistique prévue au nord de la ville. Les habitants de la communauté de communes vont recevoir dans leur boite aux lettres la semaine prochaine quatre pages d'explication sur le projet et son intérêt économique.

Nicolas Sansu, maire de Vierzon (à g) et François Dumon, président de la communauté de communes Vierzon Sologne Berry
Nicolas Sansu, maire de Vierzon (à g) et François Dumon, président de la communauté de communes Vierzon Sologne Berry © Radio France - Michel Benoit

80.000 m2 de hangars sur 17 hectares : c'est un énorme projet qui devrait voir le jour près de Vierzon, à l'initiative du promoteur Virtuo Industrial Property. Mais face à l'ampleur de cette implantation, un comité d'opposants s'est créé et un conseiller municipal écologiste de Vierzon a même démissionné. Les élus locaux ne veulent pourtant passer à côté de cette chance pour l'emploi : on parle de 300 à 400 emplois créés.  

Une plaquette de quatre pages va être distribuée dans les boîtes aux lettres
Une plaquette de quatre pages va être distribuée dans les boîtes aux lettres © Radio France - Michel Benoit

Il n'y avait pas eu de projet économique aussi important à Vierzon depuis 60 ans, et le rachat de la société française par l'américain Case. Les opposants critiquent pourtant la disparition de 17 hectares de nature. Un faux argument pour le maire de Vierzon, Nicolas Sansu puisque cette zone avait vocation à être aménagée depuis 2009, "on est sur une zone qui était prévue à cet effet, au croisement des trois autoroutes (A85, A71 et A20), pas très loin de notre noeud ferroviaire. Le pire, ce serait que ce projet se fasse à trente kilomètres et que ses retombées économiques nous échappent. On réaffirme la vocation logistique de Vierzon.

Une desserte par la rocade pour les camions

Les opposants dénoncent des camions dans la ville, faux s'insurge Nicolas Sansu qui loue les efforts du promoteur sur le plan environnemental, "c'est très clair, les transporteurs devront impérativement rester sur la rocade qui dessert cette zone et qui rallie l'autoroute. Sinon, ils auront des PV. On y veillera. On a construit cette rocade pour cela. De plus le promoteur s'est engagé à installer des panneaux photovoltaïques sur une partie des hangars alors que rien ne l'y oblige. Il va récupérer les eaux pluviales, replanter des haies et préserver les mares." 

Certains habitants sont inquiets après l'annonce de cette plateforme logistique sur Vierzon
Certains habitants sont inquiets après l'annonce de cette plateforme logistique sur Vierzon © Radio France - Michel Benoit

Le maire de Vierzon ne veut pas faire la fine bouche face aux retombées économiques d'un tel projet, "c'est une belle bouffée d'oxygène pour le territoire. Cela va permettre de dynamiser notre démographie et on sait que le Berry en a bien besoin." Des discussions seront également engagées avec les syndicats pour les rassurer sur la qualité des emplois proposés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess