Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Village des marques de Sorigny : l'association des maires d'Indre-et-Loire se prononce pour le projet

mercredi 27 juin 2018 à 18:04 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

L'association des maires d'Indre-et-Loire a décidé de voter ce mercredi pour le projet de village des marques à Sorigny. C'est un vote qui a du sens, car l'association des maires compte 2 sièges à la commission d'aménagement commercial qui examinera le projet à la mi-juillet.

L'association des maires d'Indre-et-Loire votera donc pour le projet
L'association des maires d'Indre-et-Loire votera donc pour le projet © Maxppp - © Maxppp - Belloumi / VOIXDUNORD

Sorigny, France

Après un débat et une présentation du projet, l'association des maires d'Indre-et-Loire s'est donc prononcée ce mercredi après-midi pour le projet, parfois contesté, de village des marques à Sorigny. Il y avait 41 votants. Résultat : 27 ont voté pour, 12 contre et 2 votes blancs. Il s'agissait de la commission permanente de l'association. Ce vote n'est pas que consultatif puisque l'association des maires d'Indre-et-Loire a 2  sièges à la Commission Départementale d'Aménagement Commercial (CDAC). Elle votera donc "pour" lors de la réunion de la commission qui se prononcera sur le projet à la mi-juillet. La réunion de la CDAC sera d'ailleurs présidée par la préfète d'Indre-et-Loire, Corinne Orzechowski. Au cours de cette séance, les votants seront plus nombreux que d'habitude, puisque le projet est inter-départemental, et intercommunal. Impossible pour l'instant de connaître le nombre exact de votants, puisque la Préfecture va inviter, de manière confidentielle, tous les élus concernés de près ou de loin par ce projet. 

Examen à la mi-juillet par la CDAC 37 présidée par la préfète

Le 15 juin dernier, le Syndicat Mixte de l'Agglomération Tourangelle (SMAT), avait rejeté le projet de village commercial par 25 voix contre 23. Un avis purement consultatif, mais qui avait permis au maire de Tours Christophe Bouchet de manifester son désaccord. Les membres de la CDAC, composés d'élus, de personnalités qualifiées dans des activités commerciales, de personnes chargées de la protection des consommateurs, sont chargés d'accorder ou de refuser un projet commercial (plus de 1.000 m2). Les votes se font à la majorité absolue des personnes présentes. Pour déterminer le sens de l’avis ou de la décision, seuls les votes favorables sont comptés. Les abstentions ont donc le même effet qu’un vote défavorable. Des recours peuvent être exercés en saisissant la Commission Nationale d'Aménagement Commercial (CNAC).