Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Village des Marques : "La bataille n'est pas finie" selon le maire de Sorigny

-
Par , France Bleu Touraine

Alain Esnault, le maire de Sorigny, annonce qu'il ne renonce pas au projet. L'élu se donne 1 mois pour voir si il décide de faire appel avec les investisseurs. Il s'en prend aussi au maire de Tours, Christophe Bouchet, et attend un changement de maire en 2020 pour mener à bien ce projet.

Photo illustration village des marques de Roppenheim en Alsace
Photo illustration village des marques de Roppenheim en Alsace © Maxppp - © Maxppp - ©Dominique Gutekunst

Alors que le projet de village des Marques à Sorigny en Indre-et-Loire a reçu un avis négatif par la Commission Nationale d'Aménagement Commercial à Paris, le maire de la commune Alain Esnault, par ailleurs Président de la Communauté de Communes Touraine Vallée de l'Indre, ne désarme pas et tire à boulets rouges sur le maire de Tours, Christophe Bouchet. Alain Esnault qui se dit déçu et surpris par la décision de la CNAC. Pour lui le dossier était bon, et il ne s'attendait pas à une telle décision.

On va étudier d'ici 1 mois avec les investisseurs, la position à adopter. On va examiner si on fait appel devant le Conseil d'Etat

Alain Esnault explique que la bataille ne s'arrête pas là, et qu'il avait reçu le soutien de nombreux élus, 3 députés sur 5 ainsi que le président du département Jean-Gérard Paumier. Pour lui, dire que la zone d'activités Isoparc à Sorigny n'est pas compatible avec une activité commerciale est un non-sens. Tout cela est interprétable et le dossier a été mal interprété.  Il dit aussi que le dossier a été pilonné au plus haut sommet de l'Etat par des lobbys environnementaux. 

On va attendre que Christophe Bouchet ne soit plus maire de Tours

Le maire de Sorigny n'est pas tendre vis à vis du maire de Tours, Christophe Bouchet. Quand il dit que construire un village des marques à 17 kms sans transports en commun est une hérésie, que dit-il de la Petite Madeleine où il n'y a même pas un bus Fil Bleu ? Alain Esnault affirme que la bataille est loin d'être finie, et qu'on attendra les élections municipales de 2020 pour faire passer le projet, une fois que Christophe Bouchet ne sera plus maire de Tours. Tant que le maire de Tours a cette position, on ne peut rien faire

Le dernier village des Marques, il a fallu 10 ans de combat et aller devant le Conseil d'Etat

Alain Esnault rappelle qu'il a fallu 3 ans de discussions pour construire le village des marques de Miramas dans les Bouches-du-Rhône. Le dernier projet a été accordé au bout de 10 ans, donc a le temps. C'est un bon projet pour la Touraine. On a tout notre temps. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess