Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Village initiative jeunesse" : pour Elisabeth Borne "c'est l'accompagnement qui est le plus important"

-
Par , France Bleu Berry

En déplacement dans l'Indre ce jeudi, la ministre du Travail Elisabeth Borne vient visiter le premier "Village initiative jeunesse," une structure accueille les jeunes en décrochage scolaire dans le cadre du plan "1 jeune, 1 solution". La ministre était l'invitée de France Bleu Berry.

Elisabeth Borne était l'invitée de France Bleu Berry ce jeudi.
Elisabeth Borne était l'invitée de France Bleu Berry ce jeudi. © Maxppp - Franck Lallemand

Deux membres du gouvernement sont en déplacement à Châteauroux ce jeudi 14 janvier, le ministre de l'Éducation nationale Jean Michel Blanquer est attendu ce matin au lycée Blaise Pascal pour découvrir un dispositif anti-décrochage scolaire. En début d'après-midi, il sera rejoint par la ministre du Travail Elisabeth Borne pour une visite dans les locaux de l'Afpa (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes) qui accueille le premier "Village Initiative Jeunesse", un des outils du dispositif "1 jeune, 1 solution". Elle était l'invitée de France Bleu Berry ce jeudi matin pour l'évoquer.  

Un million de moins de 26 ans embauchés d'août à novembre 2020

Elisabeth Borne est revenue sur le dispositif "1 jeune, 1 solution" qui comprend notamment des aides pour l’emploi des jeunes, avec une prime de 4.000 euros par an pour l’embauche en CDD de plus de trois mois ou en CDI d’un jeune de moins de 26 ans. Et de 5.000 euros à 8.000 euros d’aides pour un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Un plan qui porte ses fruits pour Elisabeth Borne, "on a eu plus d'un million de jeunes de moins de 26 ans qui ont été embauchés entre août 2020 et novembre 2020 et c’est vraiment une bonne nouvelle parce que ces jeunes peuvent rentrer dans une entreprise, dans un parcours de formation qui leur donnera des bonnes qualifications pour trouver un emploi demain."

Pour la ministre du Travail, c'est également "un signe d’optimisme de la part de nos entreprises, je pense que c’est important,  parce que quand on recrute un jeune en apprentissage ça veut dire qu’on est en train de préparer des compétences dont on a besoin dans deux ans ou dans trois ans." Elisabeth Borne qui constate que "les entreprises s'engagent (...) il y a déjà plus de 1.000 entreprises qui ont pris des engagements, qui sont mobilisées pour les jeunes sur cette plate-forme et je pense qu'on va continuer cette mobilisation."

Le premier "Village initiative jeunesse" de France à Châteauroux

Parmi les autres outils du dispositif "1 jeune, 1 solution" c'est l'accompagnement avec la création de "Villages initiative jeunesse," des structures d'accueil pour les jeunes en décrochage scolaire. Le premier voit le jour sur le site de l'Afpa de Châteauroux et s'adresse à "des jeunes qui sont plus éloignés de l'emploi" explique Elisabeth Borne. "On a voulu aussi apporter des réponses aux jeunes décrocheurs de 16 à 18 ans qui, effectivement, ont pu ne pas s'épanouir dans leur scolarité, et auxquels on veut donner une nouvelle chance." 

Dans le cadre de ce programme, "ils pourront découvrir des métiers, apprendre les bases du numérique, passer le code de la route, et notre objectif c'est vraiment de les accompagner, tout au long de ce parcours qui va durer 15 semaines, pour concrétiser un projet professionnel et puis aussi pour qu'ils puissent reprendre confiance en eux" précise la ministre du Travail. Et pour Elisabeth Borne, “c'est cet accompagnement qui est plus important pour qu'on permette aux jeunes d'aller vers un emploi, de gagner leur autonomie." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess