Économie – Social

Villages de marques en Gironde : le projet de St André de Cubzac enterré, celui de Coutras sur les rails

Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde lundi 2 octobre 2017 à 17:39

Un village de marques a ouvert au printemps dernier à Miramas, dans les Bouches-du-Rhône - illustration -
Un village de marques a ouvert au printemps dernier à Miramas, dans les Bouches-du-Rhône - illustration - © Radio France -

Les élus du Cubzagais viennent d'abandonner définitivement l'idée d'implanter à St André un village de marques. En revanche, à Coutras, au nord de Libourne, un autre village de marques est à l'étude : la mairie a vendu à des promoteurs un terrain situé près de l'Autoroute A89.

Deux projets de villages de marques se faisaient concurrence en Gironde, un seul reste désormais sur les rails : le projet de St André de Cubzac, lancé il y a 12 ans, est définitivement enterré.. La décision viendrait d'être prise par les élus de la communauté de communes du Cubzagais, qui le portait depuis 2005. En revanche, à trente kilomètres de là, à Coutras, Vinci Immobilier a lancé un projet similaire : Implanter près de l'autoroute A 89 une centaine de boutiques de vêtements vendus à prix d'usine, avec à la clé, l'annonce de la création à terme de plusieurs centaines d'emplois.

Si le Village des Marques de St André de Cubzac a finalement capoté, c'est principalement à cause de l'opposition des élus et des commerçants de la Métropole bordelaise... Les recours s'étaient multipliés depuis 2005. Le dernier épisode a eu lieu fin août : la justice administrative a alors confirmé la décision de la Commission Nationale d'Aménagement Commercial , qui avait rejeté un troisième projet. Du coup, les élus comme le dernier investisseurs ont décidé d'arrêter les frais.

Monsieur Juppé aurait été un peu plus gentil, peut-être qu'on aurait obtenu quelque chose. Il nous a mis des bâtons dans les roues , et a protégé la ville de Bordeaux. C'est dommage, ça aurait permis de créer ici des emplois. — André, un habitant de St Gervais.

"Des emplois qui s'envolent à St André, d'autres pourraient naître à Coutras"

Une centaine d'enseignes pourrait s'installer à Coutras

Si le projet de Coutras, dans le Nord-Libournais , dérange moins à Bordeaux, c'est parce qu'il est plus éloigné de la Métropole, et donc moins sujet à faire de l'ombre aux commerces de l'agglomération. Mais tout n'est pas finalisé pour autant: certes, la commune a bien vendu à Vinci Immobilier un terrain situé à proximité de l'Autoroute B Bordeaux-Périgueux. Mais le nom du partenaire financier qui doit permettre de boucler le tour de table n'est pas encore connu. Ce projet de 80 millions d'euros prévoirait d'implanter en deux temps sur 22000 mètres carrés une centaine de d'enseignes.

Cela permettrait de dynamiser le secteur, qui en a bien besoin, et d'amener de nouveaux emplois. Vu sa localisation, à côté de l'échangeur de l'autoroute, au croisement de 3 départements, ce village de marques est tout à fait viable. — Loïc , agent immobilier à Coutras.

Le permis de construire pourrait être déposé avant la fin de l'année, et 70 boutiques ouvrir dès la fin 2019, si le calendrier est respecté.