Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social

"Vis ma vie d'apprentie esthéticienne" pour la députée du Gard Annie Chapelier

lundi 4 février 2019 à 20:12 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère

Annie Chapelier, la députée LREM de la 4e circonscription du Gard s'est transformée, l'espace de quelques heures, en apprentie esthéticienne à l'IRFMA du Gard à Nîmes. Jusqu'au 8 février se déroule la première édition de la Semaine de l'Apprentissage dans l'artisanat.

Annie Chapelier en plein travail
Annie Chapelier en plein travail © Radio France - Sylvie Duchesne

Nîmes, France

Une après-midi pas comme les autres pour Annie Chapelier. La députée LREM de la 4e circonscription du Gard s'est mise pendant quelques heures dans la peau d'une apprentie esthéticienne à l'IRFMA (Institut régional de formation aux métiers de l'artisanat) du Gard à Nîmes. Un "Vis ma vie d'apprentie" destiné à la sensibiliser à l'apprentissage au moment où le gouvernement veut réformer cette filière de formation. Cette réforme portée par la ministre du travail Muriel Pénicaud prévoit que la compétence apprentissage soit récupérée par les branches professionnelles au détriment des régions. Henry Brin, le président de la Chambre des métiers et de l'artisanat avait tenu à lui transmettre plusieurs messages.

"Je porte ce message, un apprentissage partout et pour tous. Ça veut dire qu'aujourd'hui, il est important que les apprentis qu'ils soient de Bagnols-sur-Cèze, d'Alès ou du Vigan puissent bénéficier du même apprentissage qu'un Nîmois." 

Henry Brin, président de la CMA 30

Proposer une formation plus flexible

Pendant quelques heures, Annie Chapelier a donc partagé un cours avec les étudiantes en 1ère année de Brevet Professionnel Esthétique. Une formation pas si éloignée que ça de sa profession d'infirmière. 

"Là, je n'ai pas assisté à des cours mais on se rend compte combien la pratique, l'exercice, le savoir faire sont importants. On mesure combien est importante la partie manuelle, tout ce qui est l'apprentissage du savoir faire qui est souvent dévalorisé dans les formations puisqu'on est très concentré sur l'aspect théorique." 

Annie Chapelier, la députée LREM de la 4e circonscription du Gard

Reportage à l'IRMA du Gard