Économie – Social DOSSIER : L'ouverture de Lascaux, centre international de l'art pariétal

Vos questions sur Lascaux : les réponses de Germinal Peiro

Par Oanna Favennec, France Bleu Périgord jeudi 15 décembre 2016 à 12:03

Germinal Peiro ce jeudi matin.
Germinal Peiro ce jeudi matin. © Radio France - Frederic Fleurot

Combien cela a-t-il coûté ? Qui le gère ? Que devient l’ancienne réplique ? Germinal Peiro, le président du département était l’invité de France Bleu Périgord ce jeudi matin, en direct de l’ouverture du nouveau centre international d’art pariétal de Montignac-Lascaux.

Vous aviez de nombreuses questions ce jeudi matin au président socialiste du conseil départemental de la Dordogne. Germinal Peiro vous a répondu en direct du centre international d'art pariétal de Montignac-Lascaux.

►►► LIRE AUSSI | Le nouveau centre de Lascaux est ouvert, découvrez les images des premiers visiteurs

Comment a été financé Lascaux IV ?

On était parti sur un budget de 57 millions au départ. Je dois la vérité des chiffres aux Périgourdins : avec tous les aménagements extérieurs, le centre aura coûté 66 millions d’euros, dont la moitié est financée par le département, un quart par la région Aquitaine, qui nous a apporté 16,6 millions d’euros et un quart par l’Union européenne (12 millions), l’Etat 4 millions d’euros.

Pour avoir un ordre de grandeur : on met chaque année une trentaine de millions sur nos routes. Le dernier collège que le département a créé, celui de St Astier, a coûté 24 millions.

Que devient Lascaux II ?

Lascaux 2 c’est notre propriété et nous allons le laisser ouvert (NDLR : réouverture en avril 2017). Nous n’aurons plus le vaste parking qui est au-dessus. L’état nous demande de sanctuariser la colline. On continuera à visiter Lascaux II sur demande, avec des visites à thèmes.

►►► LIRE AUSSI | Dordogne : Lascaux II a fermé ses portes... ou presque

Combien coûte le billet d’entrée ?

Le prix adulte, c’est 16 euros. Il y a une gratuité pour les enfants au-dessous de 6 ans, et c’est 10,40 euros pour les jeunes. C’est pas trop cher par rapport à la durée de la visite. Quand on allait à Lascaux II, la visite durait 40 minutes. Ici la visite va durer trois heures.

Pourquoi le nom du maire de Montignac n’est pas sur la plaque d’inauguration ?

Le nom de Laurent Mathieu sera sur la plaque, c’est un oubli. On a fait la plaque la veille de l'inauguration. J’ai fait démonter la plaque, elle sera remise demain. Le maire de Montignac a joué un rôle dans cette affaire. Il a soutenu le projet depuis le début, nous a aidé à faire des acquisitions de terrain.

►►► LIRE AUSSI | L'inauguration de Lascaux IV par François Hollande en images

Qui va gérer le nouveau Lascaux ?

C’est la Sémitour, une société d’économie mixte. 80% des parts de la Sémitour sont détenues par le Conseil départemental. C’est la même société qui gérait Lascaux II qui continuera à gérer Lascaux IV. Je précise que c’est suite à un appel d’offre, et que la Sémitour a mis 2 millions d’euros sur la table.

Les visiteurs vont-ils créer des nuisances à la grotte ?

Sur Lascaux II, on a dû rafraîchir les peintures il y a 3-4 ans. C’est évident que les visites créent des nuisances Mais on a les ateliers des fac-similés à Montignac qui sont des gens géniaux capables de rénover les peintures si besoin.

Avec le nouveau centre de Lascaux, les impôts vont-ils augmenter ?

Cela n’a rien à voir avec Lascaux. Les impôts ont augmenté de 4,5% en 2016. Il en sera de même en 2017. C’est dû essentiellement aux recettes de l’Etat et à l’augmentation des dépenses sociales.

►►► ET AUSSI | Le dossier de France Bleu sur l'ouverture de Lascaux