Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vosges : Thibaut Leduc ne redémarrera pas les remontées mécaniques à Ventron

Face au réchauffement climatique et à des investissements colossaux, Thibaut Leduc, qui exploite l'Ermitage Frère Joseph à Ventron (Vosges) préfère abandonner les remontées mécaniques "avant qu'il ne soit trop tard". Il propose un projet de développement local sans ski mais avec un hôtel 4 étoiles.

A Ventron ,la société Leduc ne veut plus exploiter la station de ski
A Ventron ,la société Leduc ne veut plus exploiter la station de ski © Radio France - Cédric Lieto

Les remontées mécaniques de la station de ski de Ventron dans les Vosges ne redémarreront pas cet hiver. C'est en tout cas l'intention de l'exploitant Thibaut Leduc qui veut investir sur le site de l'Ermitage (900 mètres d'altitude) mais tourner la page du ski ouverte au siècle dernier. Plus assez de neige, un dérèglement climatique qui s'amplifie et des investissements qui seraient colossaux pour poursuivre malgré tout, sur un site naturel classé.

Un nouvel hôtel plutôt que des remontées mécaniques

Thibault Leduc propose un projet d'hôtel spa (110 chambres en tout avec l'actuel hôtel des buttes) qu'il aimerait faire sortir de terre à l'été 2022. Un investissement de 20 millions d'euros pour une structure qui fonctionnerait toute l'année. Un lieu calme, proche de la nature, incompatible selon lui avec les activités d'une station de ski. Une trentaine de postes seraient créés en plus des quarante cinq actuels. Il faut réagir avant qu'il ne soit trop tard selon Thibaut Leduc : 

"La terre se réchauffe, l'enneigement est de plus en plus délicat. Les stations de moyenne montagne ont du mal à vivre. C'est d'anticiper et de dire "avant de crever, qu'est-ce qu'on fait ?"

A Ventron ,la société Leduc ne veut plus exploiter la station de ski
A Ventron ,la société Leduc ne veut plus exploiter la station de ski © Radio France - Cédric Lieto

Le dernier hiver presque sans neige et la crise du Covid ont accéléré la réflexion pour la création d'un hôtel 4 étoiles avec spa. Un projet que Thibaut Leduc prépare depuis plusieurs années. L'Ermitage rassemblerait 110 chambres, ouvert presque toute l'année. Un projet qui a du mal à passer auprès de certains habitants rencontrés dans le village. Le ski permet de louer des gîtes et de doper certains commerces.

Une pétition contre la fermeture

Une pétition en ligne contre la fermeture de la station a déjà recueilli plus de 1.500 signatures. Pour Thibaut Leduc, il s'agit maintenant de formaliser cette décision car son entreprise a signé un contrat avec la mairie pour exploiter la station : 

"Sur ce contrat, nous ne pouvons l'arrêter d'un coup. J'attends qu'on vienne nous aider à démêler cet imbroglio juridique. La question, c'est où est l'intérêt général ?"

Une question sensible pour Thibaut Leduc qui ne veut pas entrer dans un conflit juridique avec la collectivité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess