Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vosges : trop de saisies sur salaire de ses personnels, un patron décide de les augmenter

Le fabricant de linge de maison Garnier Thiébaut à Gérardmer, Paul de Montclos décide d'ouvrir pour la seconde fois de l'année des négociations salariales dans son entreprise, après avoir constaté les difficultés de plus en plus importantes de ses salariés face aux hausses du coût de la vie.

L'entreprise Garnier Thiébaut à Gérardmer emploie près de 200 personnes
L'entreprise Garnier Thiébaut à Gérardmer emploie près de 200 personnes © Maxppp - Olivier Boitet

Hausse des prix des biens de consommation, des carburants, de l'énergie... ces derniers mois, Paul de Montclos dit constater les difficultés de plus en plus importantes de ses personnels, la preuve : depuis le début de l'année, les saisies sur salaires augmentent.

Paul de Montclos, le patron du linge de maison Garnier Thiébaut, qui emploie plus de 200 personnes à Gérardmer dans les Vosges, a décidé de "mettre la main à la poche", pour aider ses salariés et de rouvrir pour la seconde fois des négociations. Sa décision : appliquer des augmentations de salaire d'environ 2,5%, en début d'année, et une autre est prévue cet été. En avril, Paul de Montclos a encore proposé une prime au déplacement. Une mesure de hausse qui va coûter entre 120.000 à 150.000€ par an à l'entreprise.    

"Vivre avec un salaire proche du SMIC, ce n'est pas trop facile, surtout à Gérardmer qui est une ville touristique. La filière textile vosgienne doit son existence, uniquement grâce au savoir-faire de nos collaborateurs. Il est donc important de leur témoigner de notre reconnaissance, et surtout de les conserver" explique le PDG.

Paul de Montclos

Le patron vosgien explique qu'il va répercuter ces hausses de salaires sur ses produits, le linge de maison Garnier Thiébaut, coûtera 5 à 7% plus cher dès le mois de juillet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess