Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Vosges : Un accord trouvé pour les salariés d'Elivia à Eloyes

mercredi 10 avril 2019 à 18:30 Par Angeline Demuynck, France Bleu Sud Lorraine

Après plusieurs semaines de blocage, un accord a finalement été signé chez Elivia. A la clé : des mesures supplémentaires pour accompagner les 81 salariés du site d'Eloyes dans les Vosges.

Manifestation des salariés d'Elivia-Eloyes à Epinal en février dernier
Manifestation des salariés d'Elivia-Eloyes à Epinal en février dernier © Radio France - Hervé Toutain

Éloyes, France

Ils se sont finalement mis d'accord. Les syndicats d'Elivia ont finalement signé, ce lundi, un accord avec la direction sur les conditions de départ des salariés. Depuis quelques semaines, les négociations étaient au point mort au sein du groupe spécialisé dans la transformation de viande de bœuf. Il emploie 81 personnes à Eloyes dans les Vosges. 

"On a obtenu 3 mois supplémentaires sur le congé de reclassement, le montant des formations a été multiplié quasiment par 2, détaille Christian Leneutre, le délégué Force ouvrière de l'usine vosgienne. Le syndicaliste se félicite également de la mise en place d'une prime de mobilité de 270 euros pour les salariés qui iront travailler sur le site de Mirecourt. 

On a fait le maximum"

Mais pas d'euphorie non plus. "Je ne peux pas être satisfait car il s'agit d'un Plan de sauvegarde de l'emploi, on a juste négocié des mesures pour permettre à des salariés de retrouver du travail", analyse Christian Leneutre. Mais on a fait le maximum pour ceux qui vont perdre leur emploi."

L'usine de transformation de viande d'Eloyes doit fermer ses portes au mois de mai.