Économie – Social

Votre avis : les syndicats ont-ils encore du pouvoir au sein de l'entreprise ?

Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne mercredi 23 septembre 2015 à 17:20

La CGT s'inquiète pour l'avenir du syndicalisme
La CGT s'inquiète pour l'avenir du syndicalisme © Max PPP

120 ans après sa création, la CGT s'inquiète pour l'avenir du syndicalisme. Elle organisait hier une journée de défense des libertés syndicales. Dialogue social en berne, droits syndicaux bafoués, la confédération accuse les entreprises et le gouvernement de leur mettre des bâtons dans les roues.

Les atteintes aux libertés syndicales se multiplient dans le monde de l'entreprise. A tel point que la CGT a organisé hier une journée d'action pour dénoncer les discriminations envers les responsables syndicaux : droit de grève bafoué ou ignoré, syndicalistes mis à pied ou même poursuivis en justice.

Les Français et les syndicats : le divorce

Le contexte est particulièrement compliqué pour les centrales syndicales, elles doivent en outre faire face au désamour d'une majorité de Français qui leur reprochent leurs divisions, leur approche trop conflictuelle du dialogue social.

La France est d'ailleurs le pays de l'OCDE où le taux de salariés syndiqués est le plus faible, entre 7 et 8%. Autant de raisons de s'interroger sur l'avenir des syndicats : eux qui sont nés des luttes collectives (à l'image de la CGT) ont -ils toujours le pouvoir de faire changer les choses ?