Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Votre TER est (encore) en retard ? Dénoncez-le sur l'appli "Anti-retard"

L'UFC-Que Choisir estime que la SNCF ne dit pas la vérité sur les retards des TER. L'association de défense des consommateurs lance donc ce mardi une application pour smartphone appelée "Anti-retards". Elle permettra de mesurer la réalité de ces retards partout en France, et notamment en Rhône-Alpes, très mauvaise élève sur la question.

Appli contre retard sncf TER
Appli contre retard sncf TER © Maxppp

Si vous habitez en Rhône-Alpes, vous le savez, il faut prévoir large quand on dépend d'un TER pour se déplacer ou attraper une correspondance. Une réalité que l'on retrouve dans la dernière étude de l'UFC Que Choisir. Selon l'association de défense des consommateurs, dans notre région, 86,7% des TER arrivent à l'heure ou avec un retard inférieur à six minutes. Ce qui classe la région Rhône-Alpes au 17e rang, sur 22, pour la ponctualité des trains. Cette situation s'est dégradée au cours des dix dernières années, malgré les centaines de millions d'euros investis par la région.

UFC-Que Choisir conteste les chiffres de la SNCF

Oui, mais voilà, cette enquète est réalisée à partir des chiffres de la SNCF. Or ils pourraient être pires, car -selon l'UFC-Que Choisir- la SNCF occulte certaines annulations de TER : d'abord un retard de cinq minutes peut être préjudiciable en vous faisant rater une correspondance, ensuite, les annulations de trains qui interviennent la veille n'entrent pas en compte.

Ainsi pendant la grève de juin 2014, la SNCF donnait 12% d'annulation de TER en Rhône-Alpes, tandis qu'UFC-Que Choisir affirme que le chiffre était, en réalité, de 31%.

Pour avoir une mesure indépendante, elle lance l'application "Anti-retards" où chaque voyageur pourra renseigner la ponctualité des Trains Express Régionaux et ainsi contribuer à une nouvelle vague d'étude qui sera publiée à l'automne pendant la campagne électorale des régionales.

La SNCF "pas à la hauteur du service attendu par les usagers"

L'association  vise les élections des 6 et 13 décembre prochains car elle estime que les conseils régionaux investissent beaucoup d'argent public dans l'achat de matériel. Or, en retour, la SNCF n'est pas à la hauteur du service attendu par les usagers.

L'association enverra donc des questionnaires à tous les candidats aux élections régionales afin de connaître leur détermination à faire bouger la SNCF. Parallèlement, une pétition est lancée auprès des voyageurs, dans les gares.

En Isère, Michèle Ragache, présidente de l'UFC-Que Choisir dans le département, appelle les usagers de la SNCF à utiliser cette appli pour smartphone. Les bénévoles de l'association seront ce jeudi à Grenoble, entre 17 heures et 19 heures à la gare, puis tous les mardi et jeudis soir, jusqu'à fin juin.

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess