Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Prélèvement à la source : vous avez jusqu'à ce samedi pour choisir le bon taux d'imposition

vendredi 14 septembre 2018 à 6:21 Par Adèle Bossard, France Bleu

Le fisc applique un taux d'imposition par défaut qui sera appliqué à partir du 1er janvier prochain, mais qui n'est pas nécessairement le plus avantageux. Vous avez jusqu'à ce samedi 15 septembre pour le modifier.

Vous avez jusqu'au samedi 15 septembre pour modifier les taux de prélèvement de l'impôt à la source qui seront appliqués à partir du 1er janvier.
Vous avez jusqu'au samedi 15 septembre pour modifier les taux de prélèvement de l'impôt à la source qui seront appliqués à partir du 1er janvier. © Maxppp - Jean-François FREY

Le prélèvement de l'impôt à la source entrera en vigueur le 1er janvier prochain, mais certaines modalités se décident dès maintenant.  

Vous avez reçu ces derniers jours votre avis d'imposition, qui tient compte des revenus 2017, avec le taux qui sera prélevé à partir de janvier prochain. Ce taux est appliqué par défaut et il n'est pas toujours le mieux adapté à votre situation. Vous avez encore jusqu'à ce samedi 15 septembre pour le modifier.

Ça vous concerne si votre foyer compte deux salaires, si vous êtes marié ou pacsé par exemple, et s'il y a un gros écart entre les deux revenus. Tant que vous n'avez pas changé ce taux, le fisc tient compte de votre situation familiale. Il applique un taux "conjugalisé", c'est-à-dire qu'il additionne les deux salaires du foyer et prélève la même somme sur chacun des deux salaires.

Choisir un taux individualisé ou un taux neutre

Sauf que ce n'est pas forcément le plus avantageux pour celui qui a le salaire le plus faible. C'est là que vous pouvez choisir un taux individualisé. Le montant prélevé sur le foyer reste le même, il est juste réparti différemment entre les deux personnes : celui qui gagne le plus est le plus prélevé. Attention quand même à bien vous mettre d'accord : dès que l'une des deux personnes du couple choisit le taux individualisé, il s'applique automatiquement à l'autre.

Et c'est aussi le moment de choisir si vous voulez appliquer un taux neutre. Avec ce taux, votre employeur ne connaîtra ni votre patrimoine, ni la composition de votre foyer. Et si vous ne le faites pas avant samedi 15 septembre, vous pourrez encore le modifier plus tard. Mais il pourrait ne pas être pris en compte dès le mois de janvier.

  - Visactu
© Visactu -