Économie – Social

Vous rêvez d'une maison de campagne ? Dans l'Yonne c'est le moment d'acheter !

France Bleu Auxerre mardi 20 octobre 2015 à 19:48

Maison à vendre
Maison à vendre © Maxppp - Maxppp

Avec des taux d'intérêts au plus bas et de nouvelles conditions d'accès à la propriété, les prix des maisons et appartements à vendre dans l'Yonne, sont très intéressants. Dans les villes comme Auxerre et Sens mais aussi dans les zones rurales du département. Explications.

Être propriétaire. C'est l'objectif d'une vie pour beaucoup de Français, prêts à investir toutes leurs économies ou du moins une bonne partie dans l'immobilier. Dans l'Yonne c'est le moment d'acheter. Les taux d'intérêt sont historiquement bas. Ils avoisinent les 2% pour un remboursement d'une maison sur 15 ans. C'est le cas à Auxerre ou des communes comme Sens (environ 25.000 habitants). Dans les agences immobilières, les annonces sont nombreuses. Les primo-accédants, souvent de jeunes couples ou des célibataires, sont de plus en plus nombreux à accéder à la propriété, grâce à la dernière loi de finances qui a élargi les conditions d'accès à taux zéro.

Le nombre de maisons secondaires à la vente explose

Si les prix de l'immobilier en centre ville méritent toutes les attentions actuellement, ceux des biens immobiliers à la campagne aussi. Depuis la crise de 2008 énormément de maisons secondaires du département sont à la vente. "Des maisons ont perdu 20 voire 30% de leur valeur financière" explique Jean-Marie Odin, notaire à Vermenton. Les compromis de vente reviennent petit à petit sur son bureau : "Des Anglais, des Hollandais et même des Australiens achètent en ce moment nos résidences à la campagne" constate le notaire.

Du côté d'Avallon et ses environs, la situation est inverse. Beaucoup de biens immobiliers sont à vendre, mais les acquéreurs ne se pressent pas. "Entretenir une résidence principale et une résidence secondaire devient de plus en plus onéreux car il faut pouvoir s'y rendre, payer l'autoroute et payer l'essence de la voiture donc c'est compliqué" d'après Sylvie Lelièvre notaire à Avallon. Certaines études notariales souffriraient du manque de transactions dans les zones rurales d'après cette professionnelle. Des cabinets ont perdu 20% de leur chiffre d'affaire en un an, à cause notamment de la frilosité des potentiels acheteurs. De son côté Jean-Jacques Genet, président de la chambre des notaires de l'Yonne, estime que LA bonne affaire, à la campagne, c'est le terrain constructible.

"Un Icaunais aujourd'hui peut acquérir un terrain à bâtir de 1000 mètres carrés à partir de 15 ou 20.000 euros"

Cependant d'après les notaires du département, les taux d'intérêt pour l'immobilier devraient repartir à la hausse à partir du mois de janvier. Si vous êtes intéressés par un bien, il faut vous dépêcher !