Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Effet "vu à la télé" : dans le Berry, tout le monde n'en profite pas

-
Par , France Bleu Berry

Télécrochets, magazines, beaucoup d'établissements touristiques participent à des émissions de télévision. Des participations qui sont souvent un vrai coup de projecteur sur des établissements pas forcément visibles le reste du temps. L'effet "vu à la télé" existe-t-il vraiment ?

Depuis que son camping est passé sur TF1, Olivier Ageorges a vu son activité augmenter, à tel point que ses emplacements sont tous complets l'été.
Depuis que son camping est passé sur TF1, Olivier Ageorges a vu son activité augmenter, à tel point que ses emplacements sont tous complets l'été. © Radio France - Matthieu Le Meur

Indre, France

Au camping de l'étang Merlin, à Chateaumeillant près de la Châtre, les 40 emplacements du site sont très peu souvent vacants. Surtout depuis quelques années, et le passage de l'établissement à l'émission de TF1 Bienvenue Chez Nous. « Ca a été diffusé en janvier 2015, » explique Olivier Ageorges, le gérant du camping. Karine, arrive de Seine-Maritime, depuis qu'elle a vu le camping à la télévision, elle y vient tous les étés, « on a été séduits, on a eu envie de découvrir, et on est venus. »

On a changé de division

Le camping municipal de Chateaumeillant a eu un succès immédiat auprès des téléspectateurs de TF1. « Dès le premier jour de diffusion on a eu des réservations pour la saison qui venait », se rappelle Olivier Ageorges. Depuis ça n'arrête pas, Olivier «est même obligé de refuser du monde. »

L'émission Bienvenue Chez Nous met en concurrence des campings, des hôtels, des chambres d'hôtes, qui visitent les établissements de leurs concurrents, et les évaluent. Lors de sa participation le camping de Chateaumeillant a «changé de division. » Selon Olivier Ageorges, l'activité du site a augmenté de 60% entre 2014 et 2015.

Très exactement une réservation suite à l'émission

Pour un établissement familial comme le camping de l'étang Merlin, un passage sur l'antenne de TF1 en prime-time, c'est une véritable aubaine. Mais pour d'autres types d'établissements, les retombées ne sont pas si certaines. « J'ai eu exactement une réservation suite à cette émission. » Sophie Gounaris possède la maison d'Hôtes la Théodorine à Mûrs, dans le nord de l'Indre. Quand elle dresse le bilan de sa participation à Bienvenue Chez Nous, elle relativise en riant : « Une réservation c'est loin d'être transcendant, mais j'avais plus fait ça pour promovoir ma région et mettre en valeur le patrimoine, parce que c'est ça l'idée des chambres d'hôtes. » 

Même chose pour Régis Tellier. Lui tient l'hôtel l'Elysée , en plein centre de Châteauroux. Il a participé à une émission sur TFI, diffusée en avril 2017, et lui non plus, sa clientèle, assez peu touristique, n'a pas été affectée : « Il y a encore quelques personnes de passage, qui disent qu'ils ont vu l'émission, qui se rappellent m'avoir vu, mais c'est pas pour ça qu'ils viennent ici. A ce jour les retombées sont vraiment minimes. »

Pour Régis Tellier et Sophie Gounaris ,ce n'est pas un drame. Mais ces résultats ont de quoi faire sourire. La société de production de TF1 annonçait à cette dernière... 40% de clientèle en plus suite à sa participation.